Tignes / Val d’Isère (73)

Tignes nous gâte en offrant le forfait depuis plusieurs années : le spot est donc totalement gratuit, et ce, sur Val d’Isère également, les deux stations étant reliées !

Tignes version VTT, c’est donc une vingtaine de pistes environ, sur deux secteurs et trois remontées mécaniques : Palafour, Tovière et Tufs

Côté Palafour, on retrouve donc un télésiège qui dessert plusieurs pistes ludiques et une rouge, la Red Hot, ainsi que quelques parcours d’enduro.

La rouge Red Hot est variée et plutôt rapide, avec plusieurs obstacles techniques et quelques sauts. 

Les deux vertes, la Easy Ride et la Smoothie, sont assez faciles, pour permettre à celles qui ne roulent pas vraiment de découvrir l’activité. Les deux bleues sont assez différentes : la Jump Around est un peu plus cassante et technique que la Tarte à Lognan. Dans la Jump Around, on retrouve plein de petites variantes de ci, de là, avec des passerelles et des sauts. Elle rejoint directement le départ du télésiège pour des rotations rapides.

La Tarte à Lognan part elle aussi du haut de Palafour, empruntant le début commun aux vertes et bleues, puis oblige à un peu de pédalage pour arriver à son véritable départ, un peu excentré, sur les pentes de Lognan. Elle est super roulante et agréable avec des sauts, des relevés, des enchaînements. Elle permet de rejoindre Val Claret et donc le siège de Tufs.

Côté Tovière, on rentre dans le vif du sujet, avec un secteur plus technique et plus complet, avec 3 bleues, 3 rouges et 4 noires. Le télécabine et le télésiège des Tufs permettent des rotations rapides. Les 3 bleues sont sympas, la Gunpower propose beaucoup de rythme, avec des relevés qui s’enchaînent, quelques sauts, dans un paysage minéral de tufs très joli. La Kangooride est elle aussi bien rapide, avec plein de mouvements de terrain et de jumps sympas, surtout dans sa deuxième partie, très agréable, qui descend jusqu’à Val Claret. La Tarentaise Airlines fait la part belle aux jumps. Les 3 bleues arrivent toutes les 3 à Val Claret, tout comme celles qui viennent de Val d’Isère (via le télésiège de Borsat).

Côté rouges, la Funky Tufs et la Fresse Tagada, sont plus accessibles, bien moins techniques que la ‘Gypsy’, qui est une vraie rouge, avec quelques portions assez raides, techniques et cassantes. Les noires sont très différentes les unes des autres. La Moustache et la Black Metal sont raides et exigeantes en terme de niveau de pilotage et d’intensité, la Kamasutrail, est plutôt tendance slopestyle avec des modules dans tous les sens (avec notamment de grosses passerelles et très gros gaps par endroits) et plein de variantes : de nombreuses lignes sont possibles, c’est vous qui créez votre tracé ! La Scarefresse est une piste élite réservée à ceux qui s’envoient sur les gros jumps. 

Enfin, les itinéraires enduro proposent un autre style de pilotage, plus technique (trails plus étroits), plus « nature » avec moins d’aménagement. Faites celui qui descend aux Bréviaires (retour en navette), ça change et c’est chouette.

Tignes en bref, c’est un domaine VTT agréable, varié, intéressant, avec pas mal de possibilités de variantes sur chaque itinéraire. Et que c’est bon de rouler pour zéro centime !


>>> VAL D’ISERE <<<

Si Tignes a déjà fait ses preuves, sa voisine Val d’Isère reste encore un peu à la traîne, avec 6 pistes seulement, malgré un potentiel gigantesque. Cet été, seuls le télécabine de l’Olympique et le télésiège de Borsat, sont accessibles aux VTT.

La verte Popeye, ultra longue (12 km), permet de s’initier en douceur. La Val Bleue bien longue elle aussi, monte un poil le niveau, mais manque un peu de rythme pour celles qui roulent déjà bien. A la moitié de l’itinéraire, on peut rejoindre Borsat, télésiège qui propose deux options : une piste qui court sous la ligne du siège, plutôt sympa, avec sauts et relevés, ou bien une autre bleue, Sweet Sweet, qui rejoint Tignes. En bas de celle ci, on peut revenir côté Val d’Isère via le télésiège de Tufs puis la bleue de Borsattack.

La rouge Rhododendron possède des sections rapides et des passages plus techniques dans les bois ainsi que de belles passerelles, pour certaines assez fats. Elle requière une bonne technique et un peu d’engagement. Val d’Isère possède aussi un itinéraire « enduro » (ou plutôt freeride), le Rock N’ Ride, qui offre une variante, moins aménagée, plus nature, montagne, mais vraiment sympa. Single étroit doté de passages techniques, il vous proposera un autre style de pilotage.

VOIR LE PLAN DU BIKE PARK

▼▽▼

→ INFOS PRATIQUES ←

INFOS : Le site de la station

Forfait gratuit mais obligatoire. Il faut passer le prendre à la maison de Tignes ou à l’Office du Tourisme de Val d’Isère 
 

Une vingtaine de pistes de descente
Plusieurs circuits freeride ou enduro en complément
1 parc de maniabilité / initiation
Waterjump en vélo.
Ouvert de fin juin à fin août
 

▼▽▼

→ BONNES ADRESSES ←

> A TIGNES
Pour déjeuner : Lo Terrachu, la meilleure terrasse de Tignes, la seule qui est complètement au bord du lac, sur la piste cyclable. Pizzas, salades, viandes, etc, avec une vue incroyable.
Pour dîner : La ferme des 3 Capucines, pour leur fondue à la tomme au cidre !
> A VAL D’ISERE
Pour déjeuner : Le Coffe Shop Roxy / Quiksilver pour grignoter un burger et faire son shopping
Pour boire un coup : Le Coin des Amis (Chez Jules)
Pour dîner : l’Arolay, au Fornet, pour leurs spécialités et leur viande à tomber !!