En direct des 2 Alpes : Le Kumi Yama des filles ! [ski et snow]

Pour sa 4ème édition, le Kumi Yama avait ouvert grand ses portes aux filles avec spécial prize à la clef. Après des échanges de mails dans tous les sens, quelques rideuses ont répondu à l’invitation, en ski comme en snowboard et l’organisation s’est finalement retrouvée avec un vrai melting pot de nationalités sur le glacier des 2 Alpes : France, Suisse, Allemagne, Japon, Croatie, Norvège, Estonie, Suède, Canada étaient représentés ! Avec toujours un dénominateur commun : la bonne humeur !

Le vendredi, premier jour des réjouissances, le park, resté dur longtemps, ne rendit pas les trainings faciles aux filles (toutes qualifiées d’office pour le samedi vu leur nombre…). La toute jeune snowboardeuse canadienne Laurie Blouin en fit d’ailleurs les frais avec une grosse chute qui la mit out pour le week end…Dommage, on aurait aimé en voir plus, car du haut de ses 14 ans, Laurie ride déjà très fort

Le samedi, on retrouve donc au départ 3 équipes de snowboardeuses, les Sistas, les Nikita Girls (Ana Rumiha, Cecilia Larsen, Sab Kusar) et les Desperate Housewives (Marion Haerty, Anouck Grau, Silvia Mittermüller et Tomoko Kikushi) et une de skieuses, les Babies (Emilie Cruz, Emma Högland, Mégane Colomb). Quelques rideuses japonaises sont également là, mais hors compétition, tout comme la petite skieuse estonienne Kelly Sildaru (ci contre), complètement hallucinante du haut de ses 9 ans. Elle prend les mêmes tables que les grands et tourne déjà en 900 avec une facilité déconcertante !


Du côté des snowboardeuses, tout se joue entre les Nikita Girls (ci contre en pleine synchro !) et les Desperates, sans grande surprise. Après une cascade de Marion Haerty qui se termine en trauma crânien et quelques chutes par ci par là, les Desperates Housewives (Marion, Anouck, Silvia, Tomoko) finissent par venir à bout des Nikita Girls…

Pour le détail, rien de tel que de demander aux intéressées, donc voici le récit complet de leur compétition par Anouck Grau :

 

« Par où commencer ? Peut être en expliquant déjà comment nous avons formé notre équipe. Je connaissais Silvia de nos séjours aux States, et comme elle n’était jamais venue aux 2 Alpes, je lui ai proposé de venir faire le Kumi Yama. Et ensuite, nous nous sommes mises avec Tomoko, qui avait gagné sa place ici au Nikita Chikita au Japon. Puis, Marion, que je connaissais juste de nom, s’est ajoutée, et nous avons été 4 ! Vendredi, on a toutes ridé chacune de notre côté pour nous remettre en jambes, et aujourd’hui (samedi) on était surmotivées ! Pour la compet’, on a suivi les conseils de Silvia, qui fait beaucoup de contests, et ça a marché ! On y est allées à la cool, on s’est vraiment amusées donc c’était chouette, le set up était mortel, ça fait plaisir de rider des modules qui changent de d’habitude… La déco dans l’esprit du Japon était top ! We all ride for Japan, on les soutient à fond à travers ce contest !

Pour ce qui est de la compétition en elle-même, on a commencé sur un premier run tranquille, puis Marion est tombée et s’est fait un trauma crânien, alors finalement heureusement qu’on était 4 ! On a quand même continué à rider en pensant à elle… En battle, on est tombées contre les Nikita Girls, Cecilia Larsen, Ana Rumiha, Sab Kusar. On a décidé de miser à fond sur la synchronisation, donc on partait ensemble sur des tricks pareils ou alors inversés : back 3, front 3, cab 3, et puis en bas on prenait chacune un hip d’un côté du pacman pendant qu’une passait au milieu ! C’était cool ! On est contentes d’avoir gagné, et on revient toutes l’année prochaine avec la même équipe ! »

Chez les skieuses, les Babies aussi eurent leur lot de chutes avec un léger K.O, mais c’est le prix de l’engagement car elles ont bien skié, dommage qu’il n’y ait pas eu plus d’équipes ski !

Le lendemain avait lieu le contest Kids, et Chloé et Agathe Sillières, 12 et 10 ans, ont très bien ridé, terminant 2ndes en snowboard, au milieu des garçons ! Elles auraient d’ailleurs pu faire sans souci le contest de la veille, avec carrément des chances de 3ème place ! Bravo les filles !

Pour finir, petite pensée pour Anouck Grau, qui s’est cassé le poignet le dimanche en ridant le hip pendant la session Best Tricks ! Get well soon !

 

 PHOTOS : YANIS OURABAH. COM (Un grand merci !)

Publicités