Sept conseils pour débuter le ski de randonnée

Je vous livre 7 conseils pour bien débuter le ski de rando (ou le splitboard), et y prendre du plaisir !

Pour bien débuter le ski de rando : mes conseils

1/ Faites vos premières sorties sur les pistes de ski de randonnée balisées et sécurisées : de nombreux domaines ont mis en place ce genre d’itinéraires. Cela vous permettra de débuter le ski de randonnée / le splitoard sans vous soucier du risque d’avalanche et de bénéficier d’une neige bien damée, donc moins physique que la poudreuse.

2/ Équipez-vous avec des vêtements très respirants et légers : on a vite chaud à la montée et froid à la descente si l’on n’est pas correctement habillé. Ayez le réflexe 3 couches : un layer technique (exit le coton, optez plutôt pour de la laine mérinos, qui continue à procurer de la chaleur quand elle est humide et sèche très vite !) + un thermique type polaire (en membrane Polartec par exemple) + une veste Gore Tex qui coupe bien le vent et est super respirante. Dès que vous avez chaud, n’hésitez pas à vous arrêter pour enlever une couche, afin d’éviter l’humidité. Et emportez un layer sec pour en changer au sommet et ne pas se geler à la descente, c’est le petit plus confort qui fait toute la différence ! Et pensez aussi aux sous gants pour ne pas avoir ni trop chaud ni trop froid aux doigts à la montée !

3/ Partez doucement, trouvez votre rythme et évoluez de manière régulière : on ne suit pas les copains, au risque de se « crâmer » rapidement. Mieux vaut partir tranquille puis monter en intensité que de partir à fond puis s’effondrer. Trouvez votre rythme et suivez le régulièrement. Quand vous avez un petit coup de mou, vous pouvez ralentir un peu, mais ne vous arrêtez pas sans arrêt, ça coupe les jambes ! Soufflez bien pour oxygéner les muscles.

4/ Faites glisser vos pieds vers l’avant, ne les levez pas : vous gaspillerez moins d’énergie. Quand on débute le ski de rando, on a tendance à « marcher » c’est à dire à lever les pieds. Pensez plutôt à pousser le ski vers l’avant, à le faire glisser sur la neige. Et coordonnez bien le mouvement de vos bras : s’appuyer sur ses bâtons est très utile et soulagera vos jambes.

5/ Pensez à vous hydrater régulièrement : on a moins soif quand il fait froid, mais pourtant l’air froid augmente la déshydratation ! Il faut donc boire régulièrement. Emportez toujours quelques barres énergétiques ou energyballs et lors d’une longue sortie, mangez régulièrement de petits morceaux pour éviter les pics d’hypoglycémie (les coups de mou). Voici mes recettes d’en-cas maison !

6/ Ne vous aventurez pas n’importe où sur les domaines de ski alpin, même fermés : les dameuses peuvent tout de même y travailler la neige, or les treuils des dameuses sont des dangers mortels. Après une chute de neige, vous risquez aussi de perturber le PIDA (tirs préventifs d’avalanches par les pisteurs) : renseignez vous et restez sur les secteurs adaptés.

7/ Pour débuter le « vrai » ski de randonnée / splitboard, en hors pistes, faites vous accompagner d’un professionnel de la montagne, qui saura vous guider et vous sensibiliser à la sécurité en montagne. Il vous formera aussi au maniement de l’équipement de sécurité adéquat (DVA-Pelle-Sonde). Et ensuite, pour aller plus loin, c’est par ici !


Et toi, qu’en penses tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s