Ski de rando, splitboard : tout pour préparer ses sorties !

SKI DE RANDO SPLITBOARD PREPARER SORTIE.jpg

Le printemps est là et vous avez peut être prévu des week ends de ski de rando, des sorties ou des raids en splitboard !

J’ai donc eu envie de vous proposer un article complet dédié à la randonnée, avec tout pour préparer sa sortie, bien gérer son itinéraire, faire son sac, et même récupérer après une grosse journée de ski de rando !

Voici en quelque sorte mon guide de survie ;) !

N’oubliez pas que le ski de rando /splitboard, comme le hors piste, nécessite une véritable expérience de la montagne. Si vous n’êtes pas des montagnardes aguerries, prenez un guide !


 

cartes ski de rando itinéraires.jpg

– QUELQUES JOURS AVANT –

PREPARER SA SORTIE
SKI DE RANDO / SPLITBOARD

-Préparez l’itinéraire

Préparez consciencieusement un itinéraire adapté au niveau de votre groupe et au nombre de participants (on ne fait pas le même genre d’itinéraires à 3 qu’à 7 !). Plongez vous dans les cartes IGN du secteur afin de connaître parfaitement les environs.

N’hésitez pas à appeler les refuges où vous pensez faire des haltes afin de connaître les disponibilités, mais aussi les conditions sur place. Les gardiens sont une mine d’informations, puisque la plupart des randonneurs leur racontent leurs journées de ski : qualité de neige, difficultés, quantité de traces etc…

Prenez soin de dresser des plans B et C, en cas d’imprévu, de météo changeante ou de conditions de neige différentes de celles escomptées. 

– Etudiez la météo

Surveillez constamment la météo durant les jours qui précèdent votre sortie. Le site de Météo France n’est pas assez complet, préférez lui des sites plus pointus tels que Météo Blue ou Météo Ciel, sans oublier le BERA (Bulletin d’Evaluation du Risque d’Avalanche);

Lisez ICI mon article consacré à la Météo de Montagne, il vous aidera à affiner vos prévisions. 

SKI-DE-RANDO-meteo-montagne.jpg

– Evaluez le risque d’avalanche

Je vous le disais en intro, partir avec un professionnel de la montagne est très vivement conseillé, car gérer la sécurité tout au long d’un raid demande beaucoup d’expérience et un suivi constant des conditions sur le terrain.

→ Pour rider hors piste en gérant le risque, voici mon article dédié ICI


PREPARER SON SAC

POUR LE SKI DE RANDO / SPLITBOARD

Bien entendu, on ne charge pas son sac de la même façon que l’on parte plusieurs jours (en refuge ou en bivouac) ou pour une rando à la journée. Mais quoi qu’il en soit la problématique est toujours la même : ne rien oublier sans trop surcharger son sac ! 

→ Lisez ICI mon article dédié et téléchargez ma jolie check list pour être sûre de ne rien oublier (avec aussi quelques trucs et astuces pour faire face aux imprévus !) !

PREPARER SES ENCAS
POUR LE SKI DE RANDO / SPLITBOARD

Personnellement, j’aime bien les Energy balls, moins sèches que les barres de céréales. J’en prépare d’avance (ça se conserve plus de 10 jours au frigo). Durant la journée, je les croque petit à petit sans attendre la sensation de petit creux (ici la moitié d’une, un peu plus tard l’autre moitié etc) et franchement 4 me sont suffisantes pour tenir toute la journée en rando sans manger rien d’autre (de quoi alléger considérablement le sac). 

Vous pouvez aussi prendre : des sachets de graines, des fruits secs…

→ Mes recettes : 3 RECETTES D’ENERGY BALLS // BARRES DE CEREALES MAISON


SKI DE RANDO SPLITBOARD PREPARATION SORTIE.jpg

– LE JOUR MEME –

PRENDRE UN PETIT DEJEUNER COMPLET

Avant de partir pour une longue journée en montagne, rien de tel qu’un petit déjeuner ultra complet pour avoir un max d’énergie et éviter le coup de mou dans la matinée… Par exemple : Un smoothie (banane-pomme-poire-framboises-orange) + un oeuf + du granola maison ou du banana bread …

→ Mes recettes :  GRANOLA MAISON // COCO PEANUT BREAD

LES DERNIERS REGLAGES

Après avoir vérifié que rien ne manque, checké une dernière fois la météo et le BERA, c’est parti !

Réaffinez votre itinéraire selon les conditions, et surtout, n’hésitez pas à renoncer si vous avez des doutes ou si les conditions évoluent (réchauffement, brouillard etc). Pensez à appeler le refuge si vous changez d’idée ou si vous pensez avoir du retard : cela permettra au gardien de s’organiser, mais surtout, cela lui évitera d’avoir à s’inquiéter !

APRES LA RANDO

Buvez beaucoup, c’est la base de la récupération ! Et plutôt de l’eau de coco (bio) : c’est la boisson de récupération naturelle idéale, qui vous recharge en oligo éléments bien mieux que les isotoniques chimiques  ! Un peu de yoga ou quelques étirements et…au dodo !

Bonnes randos les filles !