Splitboard, ski de rando : Check list pour rideuses tête en l’air

indispensables ski rando

Même si, en ski, le risque de crever reste limité, l’inconnu et l’aventure peuvent toujours pointer leur nez au détour d’un chemin. Vous pensiez faire une rando pépère, et voici une peau qui se décolle, une fixation de splitboard qui casse, et la journée se transforme en galère. Dans le même genre, on peut également citer ceux qui sont partis avec un saucisson pour le pic nic et on oublié le couteau.

Bref, personne n’est à l’abri de se perdre ( et hop, le brouillard qui monte plus vite que prévu), de subir des ennuis matériels ou de tomber nez à nez avec un ours derrière un rocher dans les Pyrénées (plus rare je vous l’accorde).

FOND DE SAC SKI RANDO SPLITBOARD

Voici mes indispensables pour faire face à toutes les situations en ski de rando, splitboard ou tout simplement en hors pistes.

CLIQUEZ SUR LA CHECKLIST POUR LA TELECHARGER ET L’IMPRIMER !CHECK LIST SKI RANDO

– LES BASIQUES –
Le strict minimum à avoir toujours dans le sac

– DVA, pelle, sonde
(obligatoire, cela va sans dire !)

– Crème & stick solaire
(pour ne pas finir comme une vieille pomme ridée)

– Barres de céréales
(ici Clif Bar, vraiment les meilleures, bio et gourmandes à souhait !)

– Eau
(gourde légère, plus résistante -et écolo- que la bouteille en plastique)

– Pharmacie
(pansements-compresses-mini désinfectant-ibuprofène-tampons-couverture de survie)

– Couteau & Briquet
(je suis fan de mon couteau suisse Panoramaknife qui ne me quitte pas. Un couteau suisse vous sauvera dans mille situations, pour réparer, manger, se défendre)

– Téléphone
(Etanche et résistant, c’est toujours plus sûr. Ici le Trekker X3 de Crosscall possède même une boussole, un altimètre, et plein d’autres fonctions super utiles pour l’outdoor, en plus d’avoir une batterie qui tient deux jours. J’ai dessus l’application IphiGéNie, qui me permet d’avoir les cartes IGN dans le téléphone !)

– Mini tournevis + quelques vis
(compatibles avec celles qui composent votre équipement, ça pèse quelques grammes mais ça rend bien des services)

– Briquet

– Mini longue vue ou jumelles

– LES ESSENTIELS RANDO –
Pour la rando à la journée ou plus, bref quand on s’éloigne de la civilisation !

-Les essentiels : Peaux, couteaux, bâtons téléscopiques, racloir
(pour enlever la neige de la split)

-Scotch
(petite réserve de scotch américain, pour fixer des peaux qui se décollent, réparer un bâton, une gourde, des lunettes bref, l’indispensable qui est en plus super léger !)

-Lanières
(je récupère les leashs dans les boîtes de fixs. Une fois de plus ça sert à plein de choses, réparer une fix de snowboard qui casse, attacher quelque chose sur le sac, etc) et/ou un peu de ficelle ou de fil de fer.

-Mousquetons
(j’en ai toujours un ou deux sur le sac, ça sert à tout !)

-Des gros élastiques
(toujours dans le cas de peaux qui se décollent ou pour fixer quelque chose, et surtout … ça ne pèse rien et ne prend pas de place !)

-Un layer de rechange ou une mini polaire
(pour être au sec après la rando) + des gants fins

-Carte IGN, boussole, altimètre
(pour se repérer pendant l’itinéraire, et même dans le brouillard ! Personnellement j’ai tout ça dans mon smartphone Crosscall Trekker X3, cf plus haut)

+ Eventuellement : accu de batterie pour avoir toujours un téléphone chargé si vous partez plusieurs jours, baudrier-corde si l’itinéraire le nécessite, doudoune compactable si vous êtes frileuses, etc…

Advertisements