[WAKE] Jen Gilan Farr est la première fille à poser un varial flip !

Jamais une fille n’avait posé de varial flip en wakeskate.  C’est désormais chose faite pour Jen Gilan Farr, l’une des meilleures wakeskateuses du monde.

Vu comme ça, ça n’a l’air de rien de très impressionnant, pas de tête en bas, pas de air de folie, non. Mais c’est d’une grande technicité, et pour le peu que vous fassiez un peu de wake ou mieux, de wake skate, vous vous rendez probablement compte de la difficulté de la chose.

Jen nous en dit un peu plus sur ce tricks…

Jen Gilan Far, 24 ans, a grandi à Lake Tahoe, et fait partie du team O’Neill. Elle a remporté de nombreuses compétitions internationales en wakeskate et était déjà la première fille à avoir posé un wake-to-wake shuv it. Elle fait partie de la poignée de filles leaders de la progressions du wake skate féminin. Aussi douée en bateau qu’en câble, Jen est aussi hyper polyvalente. Quand elle n’est pas sur sa planche, Jen est une artiste accomplie qui réalise de très belles oeuvres : http://jnonymous.tumblr.com/

*Depuis combien de temps essaie tu de poser ce tricks ?
Un moment, disons que c’est encore quelque chose que j’ai besoin de peaufiner pour le poser parfaitement. J’ai pas mal travaillé sur le trampoline pour éviter les blessures récurrentes au tibia avec ce genre de tricks. Ensuite, j’ai commencé à les faire dans l’eau par ci par là il y a un an, pour comprendre le mécanisme de la rotation. Sur le câble, car cela soulève d’avantage que le bateau dans les airs, ce qui permet d’avoir plus de temps pour le poser.  Et ensuite, j’ai fait quelques sessions bateau avant de réussir. La veille du jour où la vidéo a été filmée, j’ai dû en essayer 40, passer au moins 3h à ça ! Puis, le jour J, j’ai réessayé, c’est rentré, et quand j’ai vu que je gardais les pieds sur la planche, c’était génial…

*Qu’est ce que ça fait d’être la première fille à le réussir ?
C’est cool car c’est assez révolutionnaire pour le wake skate féminin, dans le sens où il y a déjà seulement une petite poignée de filles qui font des kickflips. Ca va nous entraîner vers le niveau suivant, c’est bon pour la progression ! Les mecs progressent si vite qu’il est difficile de suivre, mais j’ai bon espoir qu’un jour nous réussissions à combler un peu l’écart.

*Qu’as tu envie d’apprendre maintenant ?

Le backside flip, qui est un kickflip avec un 180 back en même temps.

EN SAVOIR PLUS SUR JEN : Jen Gilan Farr, O’Neil

Publicités