[SNOW] Anne Flore Marxer en Alaska avec Standard !

Cette année, Anne Flore Marxer a eu l’opportunité de filmer avec Standard Films. Elle vient tout juste de rentrer de son dernier trip de l’hiver en Alaska. Elle nous raconte cette expérience unique.

<< Après un mois de mars à fondre sous le soleil tapant en Europe j’étais ravie de prendre le large pour l’Alaska montagnes de rêve avec une équipe de rêve, Xavier et Victor Delerue, Mathieu Crépel et Fredi Kalbermatten ! Nous formions deux groupes ce qui nous permettait de partager le temps d’hélicopter en deux, les Delerues volaient le matin alors que Fredi, Mathieu et moi volions le soir ou vice versa.

Heureusement les premiers jours, la neige était encore plutôt agréable, bien qu’il ne s’agisse déja plus de poudreuse légere. Nous avons chacun trouvé une bonne ligne des notre premier jour de ride. Mathieu avait une ligne magnifique, mélant fluidité, rapidité et sluff, ainsi qu’un beau bs 360 en fin de run.. Pour ma part j’avais trouvé un spine super raide et bien technique et ou la neige était encore excellente ce qui m’a valu une bonne petite poussée d’adrénaline lorsque j’ai été rattrapée par mon sluff en fin de run ! rien de tel pour s’acclimater aux pentes locales !

La dernière fois que j’étais à Haines, la météo avait été épouvantable et nous n’avions pu voler que 2 jours sur une période d’un mois.. pourtant cette fois-ci le Fort Stuart, notre camp de base à Haines, a pris des airs de camp d’été ! Il a continué à faire beau ce qui nous a permis de voler chaque jour, 6 jours d’affilée.. mais ce qui a aussi malheureusement beaucoup affecté la neige. Certaines faces étaient splendides, mais l’hélicopter ne pouvait pas nous y déposer, d’autres avaient été trop affectées soit par le vent soit par le soleil.. certaines lignes étaient magnifiques mais finissaient dans le « bergstrom » Je ne sais pas comment ça s’appelle officiellement en anglais ni comment ça se dit en français mais je parle de ces énormes cassures en fin de pentes qui ressemblent a des crevasses prêtes a vous avaler en fin de run et qu’il faut éviter en faisant un air à pleine vitesse.

Heureusement nous avions trouvé une belle pente que nous avons exploitée deux jours de suite puisque les conditions de neige y étaient meilleures qu’elles n’y paraissaient. J’ai beaucoup aimé cette face qui offrait plus d’options que celles que nous avions trouvées jusque là et je me suis fait plaisir sur 2 lignes raides et rapides et un spine, pendant que Mathieu attaquait un gros spine pyramide en partant du sommet ou la neige était vraiment pas top et que Fredi se mettait des bonnes sensations sur le spine le plus escarpe de la face.

Puis les conditions se sont vraiment détériorées avec la chaleur, ce qui nous a forcé à lever le pied et à trouver d’autres activités plus printanières, comme les marches en forêt, la grimpe, le kayak. Nous sommes allés pêcher sur le fjord tout un après-midi, il faisait toujours beau et doux et nous avons même aperçu quelques phoques et chose insolite, il y avait pleins de dauphins !!  Tout est magique en Alaska, les montagnes, les paysages, la nature et je me réjouis déjà d’y revenir l’année prochaine !

Merci à Standard Films qui m’ont adoptée pour ce trip et à Seaba, la compagnie d’hélicopter avec qui c’était un plaisir de voler à Haines :) >>

Anne Flore .

Publicités