[SKI] 3 jours à Tignes pour l’Air Ladies de Marie Martinod + vidéo !

Cela faisait longtemps que Marie Martinod y pensait. Créer un évènement à la mémoire de Sarah Burke, rassembler les filles de la scène internationale pour partager de bons moments en hommage à leur amie commune et mettre un coup de projecteur sur le freestyle au féminin, voilà l’idée à l’origine de l’Air Ladies. Ce projet lui tenait à coeur, et Marie Martinod s’est investie à fond dedans, aidée par Tignes et Wed’Ze. Le coeur de l’event ? Un contest de hauteur sur un gros quarter au Val Claret, pour ramener un maximum de fonds pour la fondation Sarah Burke.

J


11 rideuses invitées ont donc déboulé à Tignes mardi, pour 3 jours de partage, de ski, de bonheur et de bonne humeur. Ayana Onozuka, Anaïs Caradeux, Grete Eliassen, Keltie Hansen, Angeli Van Laanen, Virginie Faivre, Emilie Cruz, la snowboardeuse Clémence Grimal, et même les blessées Coline Ballet Baz (clavicule) Dania Assaly et Jen Hudak (genou) étaient de la partie.

DSC2378-TristanShu

 Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Marie Martinod sait recevoir ! Tout le monde a été ultra gâté, avec un programme de rêve. Mardi, les filles sont arrivées à Tignes, et après une journée tranquille avec spa et restaurant, l’event a commencé par une émouvante cérémonie d’ouverture. Le papa de Sarah Burke et une de ses amies d’enfance avaient fait le déplacement pour partager ce séjour avec les filles. Chacune a dit un petit mot sur Sarah, un souvenir ou une anecdote, des moments très émouvants. L’Air Ladies permet de continuer à faire vivre Sarah au travers des souvenirs et des rires partagés et de la passion du ski, grâce à la volonté de Marie. La station de Tignes en a d’ailleurs profité pour féliciter Marie pour son parcours et sa médaille, et Marie a continué dans l’émotion en remerciant toutes les personnes qui l’avaient aidées dans son retour sur les skis.

A l’émotion se sont peu à peu mêlés les rires des filles durant le repas qui a suivi. Une grosse soirée a achevé les plus motivées, se terminant tard dans la nuit pour célébrer l’anniversaire de Clémence !

Mercredi, les filles sont allées découvrir le quarter, shapé pour l’occasion par Benjamin Ravanel. Elles ont pu faire quelques jumps d’essai qui ont valu à Clem une belle frayeur, puisqu’elle a atterri sur le côté du quarter, dans le trou ! Les équipes techniques ont pris le relai pour peaufiner les réglages, tandis que les filles sont parties faire quelques traces dans la peuf. Jen Hudak et Dania Assaly, blessées au genou, les ont rejoint par le télécabine pour le déjeuner à la Folie Douce. Elles ont d’ailleurs fait honneur à l’ambiance survoltée du cabaret (très rétro) en chantant et dansant, comme d’hab’ d’ailleurs, puisqu’elles sont toujours accompagnées par de la musique, sur leur I Phone, leur mini enceinte ou tout simplement… par leur voix !

En fin d’après midi, Marie avait prévu une répétition générale sur le quarter. Les filles ont ainsi pu régler leur speed, prendre leurs repères et commencer à se booster les unes les autres. Clémence Grimal a créé la surprise en montant plus haut que tout le monde. Ayana Onozuka, Angeli Van Laanen, Grete Eliassen et Marie faisaient elles aussi de jolis airs.

 Angeli Van Laanen (c) L.P

Toutes ont ensuite regagné l’hôtel avec pour seule consigne de rester habillées chaudement et de mettre des bottes : Tignes leur avait préparé une surprise pour la soirée. Une fois arrivées au bord du lac, elles ont découvert les chiens de traîneau qui les attendaient. Complètement excitées, elles ont chacune reçu un harnais, et un chien, qui allait marcher avec elles jusqu’au lieu de rendez vous, en pleine montagne. Si le but de cette «cani rando» est d’avoir son poids quelque peu allégé par la force du chien, cela s’est vite transformé pour certaines en footing tant les chiens étaient excités ! Elles ont ensuite pu finir la montée en motoneige, avant d’enchaîner les tours au volant de l’engin. Le lieu était magique, surplombant Tignes, avec une yourte à demi enterrée qui attendait les filles après une soupe au coin du feu à l’extérieur. Croziflette, vin de Savoie, grolle puis vipérine : les rideuses ont goûté à toutes les spécialités du coin ! Becky, l’amie d’enfance de Sarah, Jen et Dania ont particulièrement adoré la vipérine, complètement surexcitées à l’idée de boire du venin de serpent mélangé au génépi. La vipère dans sa bouteille a fait son petit effet ! Mais les filles n’étaient pas au bout de leurs surprises, puisque c’est en luge qu’elles ont rejoint Tignes le lac, en faisant la course, avec quelques chutes et sorties de route !

Jeudi, dernier jour du Air Ladies. Les filles ont consacré une bonne partie de la journée aux sollicitations presse des médias généralistes sur la terrasse du Panoramic, attirant des curieux intéressés par les caméras, les chants des filles et la médaille de Marie. Un escadron de militaires qui déjeunaient à côté ont même chanté la Marseillaise en coeur pour Marie !

 LP

En début de soirée, la pression monte d’un cran pour Marie : le show va commencer ! Le quarter est fin prêt, la DJ Maeva Carter commence à chauffer la foule massivement rassemblée sur le côté (7000 personnes environ !). Les filles se chauffent puis attaquent les jumps, et l’émulation fait son oeuvre : ça monte, monte, monte de plus en plus.  Et comme 1cm = 1€ la cagnotte pour la fondation Sarah Burke se remplit petit à petit. Ayana Onozuka, Anaïs Caradeux, Clémence Grimal et Grete Eliassen sont qualifiées pour les phases finales en battle. Là, on fait monter les scores, chaque centimètre gagné remporte de plus en plus d’argent. Et finalement, à ce petit jeu, c’est Clémence Grimal qui s’impose ! Et oui, la seule snowboardeuse présente a mis à l’amende toutes les skieuses, et pas n’importe lesquelles, bien joué Clem ! Ayana Onozuka est 2nde, Grete Eliassen 3ème. Marie fait elle aussi le show avec un gros Mc Twist et un 900, juste pour le fun ! Les filles ont mis le feu au quarter en s’encourageant, dansant, chantant : l’ambiance était survoltée et ultra joyeuse ! Sarah devait être fière, là haut, de voir les filles rider comme elles l’ont fait et partager d’aussi bons moments… Plus de 11000€ ont été récoltés par les filles, auxquels Tignes a ajouté 4000€ supplémentaires. Maeva Carter, la DJ s’est associée à cette jolie action en offrant son cachet à la fondation Sarah Burke : chapeau, Madame !

Marie peut être fière de son event : les filles n’ont eu de cesse de partager de bons moments, cherchant toujours à honorer Sarah d’une manière ou d’une autre, son papa a été incroyablement touché et heureux de ces hommages, les rideuses ont tout donné sur le quarter, offrant au public et aux TV présentes une image positive du ski freestyle au féminin. Tout ce petit monde a été gâté, Tignes a mis les petits plats dans les grands pour accueillir les filles, préparer ce contest, lever des fonds et médiatiser au maximum cet évènement, donc un grand merci à eux  ainsi, bien sûr qu’à MARIE !