Une semaine aux 2 Alpes avec Marion Haerty !

Marion Haerty a passé plusieurs jours aux 2 Alpes durant les vacances de la Toussaint… Elle en a d’ailleurs profité pour sortir quelques images de snowboard, un petit édit sympa comme un prélude à l’hiver. Pour l’occasion, on lui a posé 5 ou 6 questions, histoire de connaître ses plans…

 

– Raconte nous ta semaine aux 2 Alpes…
Le premier week-end, je suis montée pour le « Enjoy the glacier » rider avec les copains, et ensuite j’ai eu l’occasion de m’entraîner avec le comité du Dauphiné qui regoupe le club des 2 Alpes et celui des 7 Laux le temps d’un stage… Comme le park était vraiment cool,  je suis aussi remontée quelques jours plus tard pour rider avec le crew des crapules. De bonnes sessions avant l’hiver !

– Justement, quel est ton programme pour les semaines à venir ?
Maintenant que la neige arrive sur les sommets pourquoi pas faire des sessions street d’ici peu.. J’ai pris un billet d’avion pour le 19 novembre, je vais aller rejoindre un pote en Belgique pour rider dans des frigos puis enchaîner avec une coupe d’europe en Hollande (le 26). Après cela, cap sur la Suisse, car je vais sûrement suivre le team privé de Stéphane Azzola et Aluan Ricciardi le temps d’un stage à Laax…

– Quels sont tes objectifs cette saison?
Tout dépendra des sélections après cette coupe d’europe en Hollande ! J’aimerais avoir accès aux championnats du monde de slopestyle, selon les points que j’aurais accumulé. Sinon, je m’orienterai sans doute vers les 4* du Freeride World Qualifier vu que j’ai obtenu assez points l’an passé en gagnant un 2*.

– Freeride, slopestyle, street : la polyvalence est ton but ultime ?

Mon but principal est de m’amuser, il y’a tellement de choses à faire en snowboard ! C’est juste impossible de s’ennuyer ainsi… alors oui, être polyvalente est ce que j’aime le plus.

– Quels sont tes spots préférés tout autour de la planète ?
Mon spot préféré pour le park reste Keystone, j’y vais chaque année depuis 3 ans ! Pour le street, c’est sûrement Québec, même si je n’ai pas eu la chance de rider les spots (j’étais là-bas pour une coupe du monde), le potentiel a l’air dingue. Pour le freeride, je dirais sans doute le Cashemire : je garde des souvenirs incroyable de notre trip entre filles.


– Tu skate aussi beaucoup, qu’est ce que cela t’apporte en snowboard ?

Peut-être de l’engagement, en skate on a pas vraiment le droit à l’erreur, on peut vite se faire mal ! Et puis je trouve qu’on peut beaucoup s’inspirer du skate, la plupart de mes copains déboitent carrément les parks !

1238708_862212930463285_312640725390235939_n