Wear ski – snowboard : un set up technique et stylé !

Vous êtes nombreuses à fouiller dans les archives « style & outerwear » du blog et plusieurs d’entre vous m’ont envoyé des mails pour trouver des tenues de ski à la fois techniques, féminines et stylées ! J’ai donc eu l’idée de vous faire un petit set up de ce que je porte, et comme je ride presque tous les jours de l’hiver et dans n’importe quelles conditions, je peux vous dire que ces trucs là ont été éprouvés !

DSC050191. Tenue de ski /snowboard

Je ne suis pas particulièrement frileuse, mais comme je ride parfois par -20°, et quasiment tout le temps hors piste, je cherche quand même une tenue bien isolante, bien imperméable mais également respirante, car je déteste avoir trop chaud.  Soyons honnêtes, je suis fidèle à Roxy depuis plus de 10 ans, donc vous vous en doutez j’adore les vestes féminines. Petits détails, poches, zips, coupes fittées, tissus et matières variées : leurs vestes de ski comme leurs pantalons sont toujours super stylés et de plus en plus techniques. Je suis fan des coupes longues pour les vestes (pas de neige qui rentre, jamais de courant d’air dans le dos, et un style street génial), associées à des pants slim ou du moins plus fittés.

J’ai opté pour des coloris plus sobres cette année (terre, bourgogne, marine…) et j’ai eu un gros coup de coeur pour la Roxy Tribe Jacket en rouge rhubarbe (et Nadia Pant marine). Je ne prend jamais en dessous de 15.000 / 15. 000 d’indice technique, ce qui me permet d’avoir une veste bien isolante mais bien respirante également. Ces deux chiffres, que vous trouverez sur l’étiquette (par ex : 10.000/8.000 ou 20.000/20.000) expriment l’imperméabilité (le 1er), et la respirabilité (2nd).

Plus le nombre est élevé, plus la membrane est performante, privilégiez un indice supérieur ou égal à 15 000 /15 000 pour être bien dans toutes les conditions de ski, même les plus rudes. Vérifiez aussi que les coutures sont certifiées étanches. Plein de marques proposent des tenues de ski vraiment sympas qui ont ces exigences techniques désormais, donc checkez les étiquettes et faites vous plaisir !

s

NB : J’aime beaucoup les doudounes pour le soir, mais par pour rider, car elles s’avèrent trop chaudes et pas assez respirantes (mais les grandes frileuses adoreront sans doute). Différentes membranes (Primaloft, Thinsulate etc…) sont aussi isolantes que du duvet de canard mais plus légères et plus respirantes.

ms2. Sous couches techniques

La meilleure veste de ski ne sert à rien si on porte du coton dessous, qui retient l’humidité à fond ! J’aime beaucoup les premières couches respirantes en mérinos, ultra douillettes, jamais humides et qui ne puent pas ! Mons Royale en fait de super jolies, qui ressemblent à des tops « streetwear » ou à des leggings colorés ! Je choisis ma seconde couche en fonction de la température. J’opte soit pour une polaire, soit pour une softshell. Et s’il fait très froid, je rajoute une petite doudoune compressible sous ma veste: je suis fan des Uniqlo car elles sont vraiment très fines et apportent juste ce qu’il faut de chaleur. J’en ai toujours une dans mon sac à dos, car une fois roulées dans leur petit pochon elles ne tiennent presque pas de place !

makalu3. Chaussettes 

C’est bête à dire mais avoir de bonnes chaussettes de ski évite d’avoir froid aux pieds : si elles retiennent juste un peu l’humidité, vous aurez très vite froid ! Il faut donc, encore une fois, qu’elles soient chaudes mais ultra respirantes. Je les choisis fines (rien de pire que des chaussettes épaisses, qui de toute façon ne sont pas plus chaudes et compriment le pied !). Le top : l’association laine et soie ! J’adore les chaussettes de ski Makalu, ils ont une gamme féminine bien fournie avec des coloris hyper sympas et elles sont bien confortables.

Voilà donc mes essentiels, après tout dépend de ce que j’ai prévu durant ma journée de ride : si je pars en splitboard (rando), je prend les sous couches les plus respirantes de mon armoire, des sous gants et une bonne softshell pour la montée (j’enlève toujours ma veste et mes moufles à la montée car je déteste avoir trop chaud, mais je suis heureuse de les retrouver pour la descente)…

>>> Laissez tomber la vieille idée reçue selon laquelle une veste de ski snowboard au look « street » ne peux pas être technique : si vous vous habillez correctement en dessous et que vous choisissez un indice de 15.000 /15.000 minimum, cela suffira largement alors faites vous plaisir avec un look tendance !