Session / Splitboarding, de l’hiver au printemps

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En ce moment, pour avoir la chance de faire quelques bons virages, le salut ne peut venir que de la rando, en skis, ou comme moi, en splitboard. En altitude, la neige reste froide et douce, bien que souvent très changeante. Lundi, je suis partie avec des amis faire un petit itinéraire sauvage entre Val d’Isère et la Maurienne. Un peu de splitboard (ou de ski de rando pour eux), quelques bons virages et un run varié qui rassemblait presque toutes les conditions de neige possibles et imaginables (poudreuse, croûtée, cartonnée, gelée, ventée puis presque printanière sur le bas). C’était une jolie balade, qui s’est terminée côté Maurienne, sur la route du Col de l’Iseran, au bord de laquelle nous avons pic niqué.

 Nos sandwiches à peine terminés, nous avons vu arriver un bus sur la route déserte ! Le chauffeur nous a gentiment remonté jusqu’au Col de l’Iseran, une situation rarissime, puisqu’il faut remonter à 1990 pour revoir la route de l’Iseran (côté Maurienne) ouverte en décembre (pour le bus uniquement). La commune de Bonneval sur Arc a ainsi proposé à ses clients de skier sur le domaine de Val d’Isère en affrétant des navettes matin et soir.

Cela ne devrait pas durer puisque la neige est annoncée pour de bon la semaine prochaine… D’ici là, ridez bien, et bon réveillon les girls😉