Geisha Week : Journée de sélection à Sainte Foy ! [ski]

On vous en avait parlé il y a quelques temps. La Geisha Week, c’est l’équivalent « fille » de la Rocker Week Salomon. Un jeu concours sur internet avec quelques questions, à l’issue duquel 15 filles sont retenues parmi les bonnes réponses. Ces demoiselles ont été conviées à Saint Foy dimanche dernier pour une journée de sélection qui permit d’en garder 4. Quatre chanceuses qui partiront avec Ophélie David et Marianne Bréchu pendant une semaine pour rider les meilleurs spots freeride des Alpes…Petit retour sur la journée avec Romain Raisson de chez Salomon, transformé en Gentil Organisateur, et deux des 4 gagnantes, Aurore et Krystel.

 » Après trois saisons et quatre éditions de la Rocker Week, je trouvais la participation féminine bien minime comparée au succès des inscriptions chez les garçons. Crainte de ne pas être à la hauteur ? Peur de l’investissement physique ? Timidité ou encore appréhension de la lourdeur virile et masculine ? Je ne sais pas vraiment, cela doit être un mélange de tout cela certainement. Toujours est il que ce jeu n’a rien de machiste et qu’il est ouvert à toutes et tous. Pour mieux contrer le phénomène, on a ouvert un concours exclusivement réservé à la douceur féminine. On s’est dit : « on verra bien.. ». Pour tout vous dire, on est bien contents, heureux et surpris d’avoir eu ce succès pour la première Geisha Week : 204 inscrites, autant de filles motivées et amoureuses de la glisse.  15 sélectionnées pour une grande journée de ski et 4 gagnantes qui auront la chance de partir du 21 au 25 mars prochain.

Dimanche 6 mars, nous avions donc convié les filles sélectionnées pour n’en garder qu’une partie. On aimerait bien emmener tout le monde, mais il faut bien se limiter à un moment donné. Sainte Foy en Tarentaise a été notre lieu de rencontre. On a vu arriver 15 sourires,  15 demoiselles désireuses de passer une bonne journée, de découvrir un domaine et une équipe.

Il nous fallait des arbitres afin de donner un verdict final et les filles ont eu du beau monde: Marianne Bréchu (6 années en coupe du monde de ski), Florence Masnada ( triple médaillée aux jeux Olympiques et championnats du monde), accompagnées de l’équipe des Rockers: Tony Lamiche et Cédric Grand (les deux guides), Fab Maierhofer et Victor Galuchot (riders du team et artisans du blog Bon Appétit). Bref, de quoi proposer un œil d’expert sur la technique de chacune.

Ophélie David quant à elle était en course et rajoute deux beaux podiums à son palmarès à son retour de blessure, félicitations à elle. Elle nous accompagnera lors de la semaine de ski.

Outre la pratique individuelle, nous avons cherché à mesurer divers aptitudes : le déplacement en terrain varié, en poudreuse, dans le raide, sur la piste… Trois petits runs de jauge avant de s’adjuger un belle descente en peuf bien méritée après le stress et  la petite demie heure de marche. Le niveau global nous a vraiment impressionnés et il n’a pas été facile de départager les rideuses. On a même été surpris par rapport aux garçons dont les niveaux sont plus disparates.

L’après-midi a été consacrée à des entretiens individuels afin de mieux connaître nos prétendantes : expérience en ski, motivations, humour, feeling, auto critique et autres questions pour jeter notre dévolu final.

Nous avons tous apprécié l’engouement, la passion, la motivation, le plaisir de chacune lors de cette journée qui s’est déroulée à la perfection dans un esprit de camaraderie et de solidarité exceptionnelle. Ni grincement de dents,  ni mauvais œil, ni malveillance. Bref, que du bonheur, et je félicite chacune de nos concurrentes pour ce bel esprit. Merci à elles d’avoir fait le déplacement parfois de très loin comme Paris ou Gap. Merci également à la station de Sainte Foy et à l’encadrement.

Pour finir bravo à nos quatre gagnantes: Kristel, Sophie, Aurore et Isabelle. Et aussi désolé pour les demoiselles qui se sont toutes bien battues mais n’aurons pas la chance de s’ajouter au convoi. Rom »

Parmi ces 4 gagnantes, il y a Kristel et Aurore, deux miss au parcours très différents qui nous parlent de leur expérience Geisha Week !

Prénom : Aurore

Age : 30 ans

Habite à : Ste Foy Tarentaise

Skie depuis : 8 ans

Job : Photographe (et secrétaire du bureau des guides de Tignes)

>Tes motivations pour la Geisha Week ?

Faire du bon ski en découvrant de nouveaux spots, rencontrer des gens sympa, passer de bons moments et le petit plus: shooter un peu en même temps… !


>Raconte nous la journée de sélection…

Ce fut une journée très agréable, à la cool, dans une bonne ambiance et vraiment un bon état d’esprit (le risque d’un groupe de filles est de se regarder, se comparer et qu’il y ait de la rivalité mais ce n’était justement pas du tout le cas, vraiment top). Du très bon ski grâce à l’équipe Salomon qui nous a fait passer de bons moments. J’ai rencontré des filles très sympas, de même que pour tout le staff. Hâte de passer cette semaine tous ensemble !

Prénom : Kristel

Age : 37

Habite à : Paris

Skie depuis : mes 3 ans

Job : commerciale et chef de projet (web/ évènementiel) indépendante

>Que représente pour toi la Geisha Week ?

Un vrai rêve!
Je skie depuis que je suis toute gamine, ayant eu la grande chance de passer toutes mes vacances scolaires et d’étudiantes dans le chalet familial sur le domaine des Arcs. J’ai gouté à cette époque les sorties hors des pistes avec une vraie gourmandise, mais ce genre d’occasion est forcément devenue rare dès que me suis mise à travailler. Alors quand je lis le pitch du concours, je me dis, ma cocotte, t’as 37 balais, un truc pareil, ça fait juste 20 ans que tu en rêves, et là tu le touches du doigt, alors fonce!

 

>Comment s’est passée la journée de dimanche ?

Dès le briefing, je me suis sentie à l’aise, le staff super accueillant, et les filles souriantes et ouvertes, aussi ravies que moi de la journée qui s’annonçait. Il faut dire que soleil et ciel bleu étaient au rendez-vous, parfait pour découvrir le domaine de Sainte Foy à la réputation bien établie. Assez rapidement aussi, je me rends compte que je suis une des rares à ne pas être équipée pour le freeski (pas de casque, ni d’arva, qu’on me prêtera avant de partir, et juste mes skis de piste), ce qui me fait présager un niveau relevé, mais là encore le discours de Romain me rassure : ce sera une journée de test sur différentes pentes et type de neige certes, mais à la cool, l’important étant le plaisir, pas la performance.
3 télésièges consécutifs nous emmènent en haut du domaine et me donnent l’occasion de faire connaissance avec différentes filles. Le sentiment que j’ai ressenti lors du briefing se confirme, les filles ont un super état d’esprit, ça papote vie en général et skis en particulier, on sent la motivation et l’envie de chacune mais pas sur un registre compétitif à tout prix, bien au contraire, la solidarité et les encouragements s’invitent rapidement au sein du groupe. Et c’est sans compter la bonne humeur et l’humour de tout le staff. Rien que pour la démo de ballet de Cédric-Brian, ça valait le déplacement!
Du coup, les 3 run de test sur pentes et type de neige différents s’enchaînent pour ma part sans stress aucun, avec juste la petite pression qui va bien histoire de montrer que même si je n’ai que deux gros week end de ski dans les jambes depuis le début de la saison, j’assure dans n’importe quelles conditions et avec plaisir. La cerise sur le gâteau sera le magnifique champ de poudreuse qu’on nous offre après une 1/2 h de grimpette… miam miam!! Bon certes, je l’ai aussi dégusté tête la première, les skis plantés sous la neige, mais quel bonheur! J’ai quand même bien regretté à ce moment là d’être avec mes petits skis de piste…
14h, c’est déjà l’heure de redescendre déjeuner en terrasse au soleil. Deux heures plus tard, on passera chacune notre tour durant quelques minutes devant tout le staff histoire de se présenter un peu et de répondre à quelques questions. Je serai pour ma part questionnée sur mon parcours, ma motivation à participer à la Geisha Week et sur ma condition physique (sportive certes, mais parisienne et clopeuse, ça fait souffler dans les montées!).
18h20, il me reste à peine 5 minutes avant de devoir partir attraper mon train de retour, quand le staff revient de leur délibération pour annoncer les résultats. Après celui de Sophie et d’Aurore, j’entends mon nom sans y croire. C’est fou! Je l’ai mon rêve! Puis tout s’enchaîne très vite, le temps d’une photo, de grandes embrassades et de remerciements, d’une promesse à Marianne de travailler ma condition physique d’ici le 21 mars, j’attrape mes nouveaux Geisha, et le reste de l’équipement offert par Salomon qui nous a sur-gâtées et file dans la voiture qui m’attend pour m’emmener à la gare.
5 heures de train comme sur un petit nuage, des souvenirs plein la tête, un sourire qui ne déscotchera pas de mon visage… 10 fois, 15 fois, à refaire cette folle journée derrière mes yeux fermés… jamais trajet de retour ne m’aura semblé si court.
Dans 4 jours je reviens en vacances, 4 petits jours à la fois très courts et interminables avant de pouvoir tester mes tout premiers skis de freeride, mes Geisha.
Et dans moins de deux semaines, mon rêve sera réalité. Magique, non?!

La suite de la Geisha Week, c’est donc une semaine de rêve pour ces 4 filles avec Ophélie David et Marianne Bréchu, pour parcourir les plus beaux spots des Alpes. Stay tuned !