[SNOW] Carnet de voyage de Mirabelle Thovex en Nouvelle Zélande !

Mirabelle Thovex vient tout juste de rentrer d’un trip en Nouvelle Zélande où elle est restée un mois. Elle vous raconte son expérience, ses compétitions et les anecdotes de ce voyage qu’elle a partagé avec Johann Baisamy et Aluan Ricciardi.

« Hémisphère Sud, Nouvelle Zélande. Cela fait maintenant plusieurs saisons que je traverse le globe en août pour préparer ma saison et rider dans les meilleures conditions possibles. Cette année, ce trip fut, encore plus que les autres années, une expérience vraiment sympathique.

Pour commencer, je me suis donc embarquée avec Aluan Ricciardi pour un vol de plus de 30 heures en direction de Christchurch. Et oui, la neige en août, ça se mérite ! Mais comme si cela n’était pas suffisant, il nous a ensuite fallu louer une voiture pour effectuer les 6 heures de trajet nous séparant de Wanaka, dans un pays où les gens ont la drôle habitude de rouler à gauche !

Notre ‘récompense’ à l’arrivée fut de retrouver Johann Baisamy, déjà présent pour participer à un photoshoot avec le team international de son sponsor, Billabong.

Une fois sur place, les choses sérieuses allaient rapidement s’enchaîner, avec le premier événement TTR de la saison : le Burton New Zealand Open. Après quelques mois de pause (si l’on considère que la préparation physique et le snow sur glacier sont une pause !), il a été difficile de se remettre dans l’ambiance des compétitions, dans le rythme et la concurrence qu’imposent ces contests. Le plus important était donc de reprendre des sensations dans le pipe et de replaquer nos runs. Une petite consolation car les résulats n’ont pas vraiment été au rendez vous sur cette première compétition : je finis 17ème, déçue mais gonflée à bloc pour poursuivre ma saison. Aluan, quant à lui finira 19ème chez les garçons. Autant dire que nous ne garderons par un souvenir impérissable de ce NZO !

Quelques jours de mauvais temps, et donc de repos imposé, ont succédé au NZO. Cloîtrés à trois dans un ridicule 20m², il nous a fallu beaucoup d’imagination et de patience pour ne pas se taper la tête contre les murs. Nous ne devons finalement notre salut qu’au Scrabble que j’avais emmené! Outre ces moments intellectuels, nous avons aussi poursuivi notre programme physique et poussé le vice à s’amuser à faire 250 pompes par jour (merci les garçons !)

Le beau temps revenu, nous avons enfin pu rider dans des conditions idéales, entre autre avec les Belges et les Suisses (car le francophone a peur de se mélanger !). Nous avons passé pas mal de temps avec Seppe Smits et son coach français Jean Valère. Le pipe de Cardrona était excellent et nous avons pu nous entraîner comme il le fallait.

Nous avons ensuite enchaîné à Snow Park où nous avons taquiné les rails, avec de bonnes lignes assez longues et variées, et les tables, qui n’étaient pas mal non plus ! J’ai aussi pu tester ma capacité à résister à la douleur en prenant quelques belles boîtes … mais qui n’étaient finalement pas si graves ! Ces jours ont été vraiment parfaits, nous avons bien ridé et sommes satisfaits de nous (c’est déjà pas si mal). J’ai aussi eu l’opportunité de shooter un peu et j’espère qu’on verra bientôt ces photos dans les mags.

 

Le mois d’août c’est aussi le mois de mon anniversaire – le 24 août pour ceux qui veulent prendre de l’avance pour mes cadeaux de l’an prochain -. Les garçons m’avaient donc fait une surprise (ils ne sont pas sortis nus d’un gâteau, non, mais pas loin : ils m’ont offert une belle courge que nous avons nommée « Georges »), et c’était vraiment cool de leur part, merci !!

Après une bonne petite soirée, et une bonne grosse journée de repos (vous l’aurez compris, pour compenser la soirée), on a commencé les entraînements de la Coupe du Monde sur deux jours. Le premier s’est plutôt bien passé alors que le deuxième m’a laissée sur la réserve : la visibilité n’était pas terrible et le vent était fortement présent (car oui, en Nouvelle-Zélande, il y a très souvent du vent !). Je finis 7ème de cette première étape de la Coupe du Monde, assez contente mais en même temps un peu sur ma faim, car je n’étais pas si loin de la finale. J’ai changé un peu mon run par rapport à l’an dernier afin de prendre plus d’amplitude sur le 720.

 Je pense qu’au fur et à mesure de la saison je vais continuer à prendre confiance et gagner des points importants sur les compétitions. Et puis, ce qu’il faudra surtout retenir c’est le plaisir que j’ai pris dans le pipe, et c’est exactement pourquoi j’aime en faire depuis que je suis petite. Johann est passé un peu au travers de sa compétition, mais il aura su me transmettre son envie et son enthousiasme en me coachant un peu. Aluan s’est quant à lui blessé à la cheville lors des entraînements des demi-finales et m’a donc laissée repartir seule en France …

Un grand merci à Roxy, La Clusaz et Calaggio qui m’ont permis encore une fois de vivre ces bons moments ! »

> PHOTOS DE JEAN VALERE DEMARD
EN SAVOIR PLUS SUR MIRABELLE
Son blog : http://mirabellethovex.blogspot.com/
Son profil Roxy : roxy.com/mirabellethovex