[SNOW] Elena Hight pose le premier double back alley oop rodeo ! Vidéo & itw !

Elena Hight vient de poser le premier double back alley oop rodeo de l’histoire du snowboard féminin dans le pipe de Mammoth.

Un nouveau bond en avant pour le niveau global des filles, et un nouveau tricks « leader » dans les contests de pipe, capable de reléguer Kelly Clark et ses 1000 à la seconde place. Elena Hight, qui est depuis près de 10 ans sur la scène mondiale, vient de prouver qu’elle est toujours au top et continue de repousser les limites. Elle s’en explique au travers d’une interview accordée à ESPN et que l’on vous a traduite ici :

Salut Elena, comment s’est déroulée ta saison ? 

Eh bien, j’ai vraiment terminé la saison sur une note positive. Nous avons eu beaucoup de chance avec le temps pour les contests cet hiver. Il n’y a pas eu beaucoup de neige aux US, beaucoup de beau temps, ce qui nous a permis de passer du temps sur le park pour s’entraîner et ainsi progresser. Avec les Jeux Olympiques qui arrivent, je me suis fixée de nouveaux objectifs pour les deux ans à venir, et un planning de progression. Cette saison était parfaite pour moi, pour apprendre de nouveaux tricks. 

Pendant un moment, tu avais l’air de simplement te maintenir au niveau. Mais cette saison, tu as essayé d’aller plus loin…

Oui, mais cela fait tellement longtemps que je fais du snowboard, que j’ai eu un moment de flottement il y a quelques saisons, avec moins de motivation. J’ai fait mon premier Grand Prix en 2003, j’avais 13 ans. Et ensuite tu es prise dans un engrenage où il y a tellement de contests, de déplacements tout au long de la saison, que tu n’as plus le temps de rider pour toi, d’apprendre de nouveaux tricks. Et au bout d’un moment, tu en as marre, et tu t’y perd. C’est dur de rester au top tout le temps… C’est pour cela que l’été dernier, j’ai pris du recul, arrêté de rider. Et quand je suis revenue sur ma planche en début d’hiver, j’étais tout excitée. Je crois qu’à ce moment là, j’ai à nouveau aimé le snowboard passionnément. Je me suis fixée l’objectif de progresser davantage cette saison et d’apprendre de nouveaux tricks qu’aucune fille ne rentre pour le moment. C’est ainsi que je suis parvenue jusqu’à ce rodeo ! 

Penses tu pouvoir le mettre en compétition l’année prochaine ?
C’est bien entendu le but. J’ai finalement mis peu de temps à réussir à le poser. J’ai travaillé dessus avec mon coach, d’abord dans le bac à mousse, ensuite sur l’air bag et enfin sur la neige. Cette façon de faire permet d’arriver plus confiante, plus préparée et plus en sécurité pour le premier essai sur neige. Je me sentais bien. Et quand je l’ai posé, j’étais sur excitée !  Maintenant, je vais prendre du temps pour le travailler et le rendre plus stylé cet automne, et ensuite je verrais si je peux le mettre dans un run l’hiver prochain !

Publicités