[SNOW] X Games Tignes, Snowboard Superpipe : Kelly Clark l’emporte une nouvelle fois.

(c) ESPNA l’Est, rien de nouveau. Comme à Aspen, et comme les années précédentes, et comme souvent ces dernières saisons, Kelly Clark a régné sans partage sur le pipe féminin hier soir. Sans forcer, tellement elle est au dessus du lot. Cette finale ressemblait étrangement à un Championnat des Etats Unis, avec 100% de rideuses américaines ! Torah Bright blessée, on a espéré 5 minutes que Sophie Rodriguez bénéficie de son remplacement, mais c’est finalement Maddy Shaffrick qui est venue rejoindre ses compatriotes.

Nos ricaines se sont donc affrontées entre elles, avec des conditions affreuses : le vent et la neige s’étaient abattus sur le pipe, les empêchant parfois de distinguer le public quand elles étaient au start ! Les chutes ont été fréquentes, les runs ratés aussi. Malgré ça, pas de grosses surprises : Kelly Clark pose son premier run, et comme elle nous le dira ensuite « C’est toujours un soulagement de poser son premier run quand il neige comme ça, car en général, les conditions ne font qu’empirer au fil de la soirée. Je n’ai pas posé exactement les tricks que j’aurais voulu, mais ce n’est pas grave, je suis tout de même contente du résultat. » Avec son sempiternel 1080 front en entrée de run, Kelly a ensuite posé un cab 7, un gros frontside en indy, un 5.4 back suivi d’un 5.4 front pour terminer. Un run safe mais avec une amplitude très correcte au vu des conditions de neige qui rendaient la glisse difficile. Elena Hight, seconde, comme à Aspen, prend les choses avec philosophie  » On fait un sport d’extérieur, donc ça fait partie du jeu de devoir s’adapter aux mauvaises conditions. On a toutes fait de notre mieux ce soir malgré la tempête ! ». Elena a choisi un run classique, mais bien réalisé, avec un gros air pour commencer, suivi d’un front 7, d’un cab 7 puis d’un front 9 et d’un back 9 ! On retrouve à la 3ème place la toute jeune Arielle Gold, qui, comme à Aspen, a impressionné par la consistance de ses runs et sa technicité.

Voir les résultats complets 

Voir les vidéos

kelly clark (c) Andy Parant

On a discuté avec les 3 filles, une fois rentrées au sec, voici leurs interviews :

A Kelly Clark : Tu as eu un hiver très chargé, entre tous les events du World Snowboard Tour (ex TTR), les Coupes du Monde, les X… Comme te sens tu après ce dernier évènement ?

C’était vraiment une belle saison. J’ai travaillé dur ces deux dernières années pour avoir des runs solides, techniques, avec de l’amplitude. Et cette année, j’avais tout ça, j’ai réussi à gagner les principaux contests et à remporter le titre du World Snowboard Tour, et les 2 X Games, je ne pourrais pas être plus contente ! Maintenant, je vais prendre du temps pour m’entraîner, passer du temps dans le pipe à apprendre de nouveaux tricks.

Comment abordes tu les Jeux Olympiques de l’année prochaine ?
Je veux améliorer mes runs, amener de nouvelles choses et travailler encore. Tout se jouera là dessus. Toutes les filles rident de mieux en mieux et voudront être prêtes pour l’expérience. C’était bon de revoir Gretchen rider ce soir, et je pense qu’elle va tout faire pour être prête l’année prochaine. Elena Hight est aussi très présente, avec des runs solides et des tricks techniques, comme on a pu le voir à Aspen notamment. Arielle Gold arrive en force, et beaucoup d’autres rookies sont à suivre de près. Je crois que dans les années à venir, on va voir beaucoup moins de têtes connues sur les podiums et beaucoup plus de rookies qui arrivent et qui cassent tout, un peu comme chez les garçons.

A Arielle : Quel est ton secret pour être si forte cette année ?

J’essaie de m’amuser au maximum, de ne pas me mettre trop la pression, j’ai le temps, je suis jeune ! J’ai envie aussi de progresser sans cesse, d’ailleurs je vais aller à Mt Hood et Mammoth cet été pour apprendre de nouveaux tricks, un 1080 notamment. J’avance de contests en contests, sans voir trop loin, et trop grand !

Tu as fait de la pow ces derniers jours à Tignes ou tu es restée dans le pipe ?
Oh non, bien sûr, je suis allée rider de la poudreuse dès que j’ai pu, il y avait tellement de neige. Mardi, j’ai ridé toute la journée et c’était probablement le meilleur jour de poudreuse de ma vie, avec un immense soleil. C’était magique. Je crois que c’est important de rider la pow, de sortir du pipe quand on peut, ça évite de se lasser et de perdre la motivation. C’est aussi pour ça qu’on aime le snow ! Et malheureusement je ne fais pas autant de poudre que je voudrais !

A Elena : Et toi Elena ? 

Moi aussi, j’ai ridé un maximum de pow, j’étais complètement fatiguée pour mes trainings de pipe. Mais c’était vraiment génial. D’habitude, quand je viens à Tignes, c’est toujours le printemps, donc je n’avais même pas pris les habits qu’il fallait pour ce temps là !

Que vas tu faire, maintenant que la saison est finie ?

Je vais prendre un peu de temps pour moi, j’ai très envie d’aller surfer, de profiter de mes amis. Ensuite, je recommencerais à rider cet été, pour m’entraîner. Je vais aller à Mt Hood et en Nouvelle Zélande. Je veux travailler sur mes doubles, et aussi sur mes rodeos back, mes inverts, et mes 1080 ! Avec les Jeux Olympiques, le niveau monte, il va falloir progresser au maximum, les filles posent de plus en plus de tricks avec une amplitude dingue. C’est génial de voir tout le monde repousser ses limites !

Publicités