[SURF] Justine Dupont ride une vague de 15 m à Belharra !

Justin-Dupont-à-BelharraBelharra, la mythique. Un nom légendaire dans le monde du surf. Cette vague ne fonctionne, au large de Saint Jean de Luz, que lors des très grosses conditions de houle. La tempête qui a frappé les côtes européennes a offert une occasion en or aux surfers locaux pour rider ce monstre. Parmi eux, Justine Dupont, déjà réputée pour avoir surfé de très grosses vagues, notamment en Irlande, a battu le record de la plus grosse vague surfée par une fille en Europe, avec 15 m au compteur. Elle a d’ailleurs été nominée pour les Billabong XXL Awards.

 

Justine, accompagnée des membres de la Billabong Adventure Division Benjamin Sanchis et François Liets se sont rendus sur le spot juste avant l’aube. « Je n’étais pas nerveuse, j’étais très confiante» déclare Justine Dupont. « J’avais une confiance absolue en François, mon partenaire de tow-in qui m’a conduit dans la vague et j’avais vraiment hâte de prendre ma première vague à Belharra. »

« Justine était vraiment déterminée à surfer cette vague, il n’y avait aucun doute », annonce François Liets, qui a tracté Justine « elle se forge petit à petit une vraie expérience en tow in et c’est super de la voir repousser ses limites dans ce genre de conditions. »

« Je voulais juste être sûre d’être prête physiquement pour me mesurer à ce type de vagues, nous confie Justine, qui vient de terminer troisième aux championnats du monde de longboard au Pérou. « Quand je me suis retournée et réalisé la taille de la vague, je me suis concentrée sur la descente. Maintenant que je sais que mes jambes sont capables de tenir dans ce type de vagues, je suis encore plus déterminée à surfer des vagues encore plus grosses et plus puissantes. »

Benjamin Sanchis, qui a remporté le prix de la plus grosse vague aux Billabong XXL Awards en 2011 sur cette même vague de Belharra, a quand à lui essayé de partir à la rame, mais le fort vent de face et le fait d’être le seul à tenter de démarrer sans l’aide de jet-ski ont rendu la tâche impossible. Sa première vague surfée a été l’une des plus grosse de la journée.

« L’hiver a débuté en beauté », déclare Francois Liets. « Nous sommes tous en alerte et attendons avec impatience les plus grosses vagues ». Justine s’entraîne très dur pour cet hiver « Maintenant que j’ai goûté à ce genre de sensations, j’en veux encore plus. Mais je sais que je dois être patiente et y aller doucement. Je suis toujours en phase d’apprentissage et l’expérience est la clé du succès dans ce genre de vagues. »