[SKI] Interview d’Anaïs Caradeux – Jeux Olympiques de Sochi…

SKI- Interview // Anaïs Caradeux

la_clusaz (C) Anaiscaradeux.comJuste avant son départ pour Sochi et ses premiers Jeux Olympiques, nous avons rencontré Anaïs Caradeux dans le pipe de Tignes. Nous avons fait un point sur son état d’esprit à quelques jours de l’échéance. Anaïs a le potentiel pour décrocher une médaille, et pourquoi pas l’or. Elle  prépare les Jeux Olympiques depuis de longs mois avec sa coach Elena, et elle est désormais prête à en découdre.

Salut Anaïs, comment ça se passe pour toi, cette dernière ligne droite ?
Je me sens super bien ! Je suis en confiance sur tous mes tricks, je maîtrise ce nouveau run mis en place pour cette saison, ce qui n’était pas le cas il y a encore quelques mois, donc je suis contente. On a profité des derniers trainings pour peaufiner les grabs, les petits détails, et gagner en confiance.

Tu commences à avoir la pression, j’imagine…
La pression, cela fait quelques semaines qu’on la ressent, mais c’est à moi de l’utiliser, de la transformer en énergie positive pour sortir encore un meilleur run que d’habitude ! Je suis excitée, j’ai hâte que le contest commence !

Que penses tu du niveau global, as tu une idée du podium potentiel ?
Tout peut arriver ! Plusieurs filles ont le niveau pour être sur le podium et chacune d’entre nous peut gagner. Celle qui s’adaptera le mieux au pipe, aux conditions de neige et à la pression sera la meilleure ce jour là. Ca sera déterminant.

Comment travailles tu là dessus avec ta coach Elena ?

On a un plan établi depuis longtemps, on avance étape par étape depuis le début de la saison, on gardera donc le même rythme ! Elle sera avec moi pour les trainings à Sochi, on verra ensemble les derniers réglages. Le jour J, elle ne pourra pas être au départ pour faire notre petite boxe habituelle avant de dropper, mais ce n’est pas grave, je trouverai autre chose pour me mettre dans l’ambiance !

Tu as aussi un préparateur mental, sur quoi te fait il travailler ?
Il m’aide beaucoup en bossant sur la confiance en soi. On fait aussi de la visualisation, notamment pour les nouveaux tricks, mais aussi avant un run, en imaginant de façon précise le tricks/le run en question. Quand tu peux rêver ainsi quelque chose, eh bien tu peux le faire plus facilement ensuite ! Là, j’essaie de rêver grand  !

Quels sont tes projets après les J.O ? 

Je vais rentrer en France, aller à l’event de Marie à Tignes début Mars, puis peut être au Nine Queens, on verra… Ensuite, je retrouverai le chemin de l’école, et j’ai hâte. Ca fait du bien de retomber de temps en temps les pieds sur terre, penser à autre chose qu’au ski, et rester au même endroit pendant quelques mois !

CI DESSOUS : Anaïs aux trainings du jour, c’est la dernière ligne droite !

anaisRendez vous Jeudi 20 Février à partir de 15h30 pour l’Epreuve de Halfpipe Dames de Sochi !!!

 A LIRE AUSSI —> L’INTERVIEW DE MARIE MARTINOD !