Summer Interview : Marion Haerty

LDS PhotographieDe Mammoth à Perisher, du snowboard au wakeboard, Marion Haerty nous parle de ses projets d’été sans oublier de revenir sur les meilleurs moments de son hiver…

Marion est une nana passionnée, toujours motivée par la perspective de se faire une bonne session, que ce soit en wakeboard ou en snowboard. Blessée à la cheville sur une mauvaise chute en wake au mois de mai, Marion Haerty attaque l’été tranquillement, sans se mettre la pression, mais plutôt bien décidée à en profiter. 

Salut Marion, dis nous quelques mots sur ta saison d’hiver avant qu’on passe en mood « summer » ?
J’ai passé vraiment une bonne saison, je ne me suis pas mise la pression, j’ai vraiment ridé au jour le jour.
J’ai eu l’occasion d’intégrer la team privée de Stéphane Azzola et Aluan Ricciardi avec qui j’ai pu apprendre des nouveaux tricks et passer des bons moments, nous sommes allés sur quelques compétitions ensemble comme aux championnats du monde universitaire à Grenade, sur les coupes d’Europe de Landgraaf et aux championnats du monde à Kreishberg.
A côté de cela j’ai pu aussi faire pas mal de trips, le plus mémorable est sans doute mon road trip avec Rip Curl à travers la Californie suivit de mon trip solo à Mammoth, d’ailleurs une vidéo sortira cet automne !
Dans les moments où je m’ennuyais, j’ai retourné facebook et harcelé des crews à la recherche de compagnons avec qui je pouvais filmer en Street/Backountry/Freeride… j’ai pu avoir assez de shoots pour me fabriquer une petite part’ sur laquelle je suis en train de travailler !IMG_7822

Comment va ta cheville?
Je viens d’apprendre que j’ai finalement une fracture mal consolidée, et donc que je me dois faire opérer d’ici peu ! J’attends maintenant d’avoir rendez vous avec un chirurgien … Mais j’espère être sur pied pour le mois d’août !

Tu es allée au FISE, qu’as tu pensé du niveau des filles et du set up ?

C’était vraiment chouette à regarder ! Les françaises ont vraiment progressé par rapport à l’an passé, toutes ont essayé d’exploiter la totalité des modules du park, ce qui n’est pas facile, puisque qu’aucun park en france détient des modules avec autant de difficultés que ceux du FISE !

Quels sont tes projets pour l’été ?
Tout dépend de l’état de ma cheville, j’espère pouvoir quand même travailler au câble de wake de Tencin à Grenoble en juillet, d’ailleurs n’hésitez pas à passer ! J‘aimerai bien aller à Perisher en Australie vers mi août, mais ça reste à définir selon mon budget et toujours cette satanée cheville.

Quels sont tes spots préférés pour le wake et pourquoi ?
J’aime beaucoup les parks de la chaîne « I Wake Park », en plus d’avoir des modules écologiques 100% bois, ils sont vraiment créatifs et engagés comme en snowboard. Il faut juste se motiver à descendre dans le sud-ouest de la France ! Sans oublier Tencin où je ne me lasse pas de notre belle dent de Crolles et de voir les copains à chaque fois.

11159489_978257658858811_1653748369370405024_n

Que mets tu dans ta valise quand tu pars en trip wake ?
Ma crème solaire, mon bob, mes lunettes, mon enceinte, un sac waterproof, un poncho, un tournevis, de l’eau, deux maillots, 4 shorts, mes tongues, une slackline et ma gopro.

Ta summer playlist ?
Tess Parks – Blood Hot (Full album)

Allah-Las – Allah-Las (Full album )

Ty segall – girlfriend

Shocking blue – Send me a postcard

Valerie June – Workin Woman Blues

PHOTOS : LDS PHOTOGRAPHIE