L’interview de Jamie Anderson

fullmoon project

Alors que sa part dans Full Moon vient juste de sortir, Jamie Anderson nous prouve qu’elle est non seulement une des meilleures rideuses de slopestyle du moment mais qu’elle a aussi son mot à dire en backcountry.

J’avais interviewé Jamie Anderson en fin de saison dernière pour Act Snowboarding à propos de Full Moon dans ma chronique « Girl Talk ». J’ai ressorti le reste de l’interview pour vous raconter ce qu’il y a derrière cette part totalement folle.

Mais avant, montez le son et regardez Jamie Anderson en action :

 

Jamie, que représente Full Moon pour toi ?
C’est juste un truc de dingue d’avoir toutes ces filles là dans un même projet. Chacune d’entre elles est une source d’inspiration pour moi et ça a été un privilège de rider à leur côtés.

C’était la première fois que tu ridais en Alaska… Peux tu nous raconter ?
Oui, c’était mon premier trip là bas et j’en ai pris plein les yeux ! Ce sont les plus belles montagnes que j’ai vues dans ma vie, tout est vierge, sauvage et préservé. J’avais totalement conscience de la chance que j’avais de vivre ça que j’en ai profité à fond. Au sommet des lignes, mon coeur battait à 100 à l’heure !

13007305_10153423008967793_1739022738777717461_n.jpg

Tu aimerais te consacrer davantage au backcountry à l’avenir ?
Oui, bien sûr ! Pour moi c’est l’essence même du snowboard. J’ai grandi à Lake Tahoe et mes meilleurs souvenirs sont chez moi, en train de cruiser dans les arbres, utiliser le terrain naturel pour sauter, rider de la poudre et ne penser à rien d’autre. Cette année, j’ai fait le choix de ne participer qu’aux principaux contests de slopestyle pour avoir le temps de partir à l’aventure, d’explorer les montagnes, sortir de ma zone de confort.

snow

Tu fais beaucoup de yoga, qu’est ce que cela t’apporte pour ta pratique du snowboard ?
En fait, cela me permet d’être en accord avec moi même, de me retrouver, de me ressourcer. J’adore rider, faire du VTT, du skate, bref tout ce qui me procure ma dose d’adrénaline. A l’inverse, le yoga m’apporte de la sérénité. C’est ce qui me permet de trouver un équilibre. Je pense que le yoga et la méditation sont très utiles pour nous, les sportifs, ce sont de vrais outils pour la préparation mentale et physique. Il faut identifier ce qui nous fait du bien, nous apaise, nous permet de prendre du recul. Parfois, je médite en sortant simplement marcher dans la nature, attentive à ce qui se passe autour de moi, à la beauté de l’instant. Ca recharge instantanément mes batteries !

13006753_10153423008352793_3139344702165129711_n

Comment te prépares tu à rider un énorme kicker ou une ligne engagée, bref à gérer tes appréhensions ? 
Je fais beaucoup de visualisation. Je me représente en train de rider, je me répète ce que je dois faire, comment je dois me placer. Cela dédramatise, mais ça permet aussi d’être au clair avec ce que l’on doit faire. Et puis, il faut se mettre un bon coup de pied au c*l et y aller ! Oser dépasser sa peur. Plus je ride des gros trucs, plus je prends confiance en moi, et plus je me sens capable de passer au niveau supérieur.  J’écoute aussi beaucoup mes intuitions. Si je sens que je suis capable de le faire, que j’ai un bon feeling, alors je souffle un bon coup et je droppe ! Sinon, je reviendrai le lendemain.

jamie_anderson_haines_ak_ben_girardi_3287.jpg

♥ Pensez à commenter & partager cet article sur Facebook (ou un autre de votre choix) pour tenter de gagner une Box GravityLadies x ROXY !  (fin le 31/12/16 à midi) ♥

Publicités