Interview : Ride N’ Roses sur l’Etna

ski-ride-n-roses-girls

Vous vous souvenez de Traîne Ta Grolle ? Les filles reviennent pour une nouvelle saison, avec une nouvelle formule, à deux (Laura et Romy) et un nouveau nom «  Ride N’ Roses ». Le concept reste inchangé, avec du ski, de la rando, de la neige fraîche et de la bonne humeur. 

Les filles ont eu envie d’apporter un peu d’humour cette année avec un fil conducteur : la quête infinie du skieur parfait ! Un délire girlie qui les a menées de l’Autriche (pour leur premier épisode) jusqu’aux pentes enneigées de l’Etna

VOIR LA VIDEO

J’ai discuté avec Laura de cette aventure exotique et de leurs projets pour la suite. 

etna-ski-6

Salut Laura, alors raconte nous, vous êtes désormais deux, qu’est ce que cela change pour vous ?

Jess est sortie du projet parce que nos envies divergeaient, et a moment donné nos chemins se sont séparés. En revanche, l’état d’esprit de la web série reste fidèle à ce que l’on voulait au départ, seul le nom a changé. Ride N’ Roses permet d’avoir une ouverture internationale, alors que Traîne Ta Grolle restait incompréhensible pour les anglophones !

C’est surtout au niveau logistique que l’on voit la différence : nous n’avons plus que deux plannings à accorder pour caler nos trips et tournages. Avec Romy, nous sommes vraiment sur la même longueur d’onde, on s’entend vraiment bien, donc la transition s’est bien passée. Et puis, cela nous donne aussi la possibilité d’avoir des invités surprises dans nos différents épisodes si on en a l’occasion. 

etna-ski-ride-n-roses-romy

Tu parlais d’état d’esprit. Qu’avez vous envie de transmettre au travers de vos épisodes ?

On veut donner envie aux gens de rider, de faire du ski de rando, en montrant le côté fun des choses, dans des jolis coins.

On est pas dans la recherche d’exploit, de performance, mais plus dans l’évasion, dans l’inspiration. On a envie de transmettre notre passion pour le ski, tout simplement.

Comment avez vous eu l’idée de partir rider en Sicile, sur l’Etna ?

A la base, nous devions aller à Cortina d’Ampezzo, mais il y avait peu de neige dans les Dolomites.

En cherchant une autre idée, nous avons vu quelques photos de l’Etna. Il est assez rarement skié, et cette année, les conditions étaient plutôt exceptionnelles. On a sauté sur l’occasion. Romy avait déjà skié avec Anouck Mouthon, et en cherchant qui pourrait nous rejoindre au pied levé deux jours après, son nom est rapidement sorti dans la discussion. On l’a appelée, elle était chaude, deux jours après on était sur place !

Cela nous a permis de faire un épisode « trois disciplines », avec Anouck en snowboard, Romy en ski et moi en télémark (Laura était en équipe de France de télémark, ndlr).

ski-rando-etna

Vous avez échappé de peu à une éruption de l’Etna…

Oui, il est entré en éruption lundi (le 27/02), avec de grandes coulées de lave incandescente très impressionnantes. Durant notre séjour, il était déjà bien actif, et on nous avait d’ailleurs expliqué que nous ne montions au sommet qu’à nos risques et périls.

On a quand même voulu le tenter, quitte à être là, autant skier depuis le cratère ! J’avoue qu’en haut on ne faisait pas les malines ! 

etna-eruption-ski

Quelles sont vos projets pour la suite de la saison et vos prochains épisodes ?

Nous aimerions changer d’ambiance, aller davantage vers la pente raide, le ski de couloir pour notre 3ème épisode et notre 4ème épisode (qui sera secret jusqu’au High Five) !

C’est dans cette direction qu’évolue notre pratique personnelle, donc ça serait chouette de le montrer dans la web série. Le ski de haute montagne et l’alpinisme, nous attirent de plus en plus, l’an dernier nous avons fait la Grand Casse (3855m), et c’était vraiment génial. Affaire à suivre, donc !


RATTRAPAGE – RIDE N’ ROSES EP 1 EN AUTRICHE Si vous l’avez manqué, voici de quoi vous rattraper en cliquant ICI. 

Publicités