[SKI] Kaya Turski remporte le slopestyle des X Games !

On en attendait pas moins d’elle. Kaya Turski vient de remporter son 3ème titre aux X Games grâce à un run propre, terminé en beauté par le tout premier switch 1000 féminin de l’histoire des X Games. Récit…

Cette année, le niveau des filles en slopestyle est encore monté d’un cran, ce qui a eu pour double effet d’en impressionner plus d’un et de conserver un suspense intégral jusqu’à la fin de la compétition. Dès le premier run, Anna Segal (1ère médaillée en slopestyle aux X Games, en 2009) met la pression, au coude à coude avec Kaya Turski, grande favorite, et Keri Herman. Anna commence par une belle sortie 2.7 sur le premier rail, et pose ensuite un switch 5, un 3.6, un cork 7 et un rodéo 5 sur les tables.Derrière, pas mal de filles ratent leurs réceptions ou ne réussissent pas à poser exactement ce qu’elles veulent. C’est le cas de Kim Lamarre notamment, qui ne sera pas vraiment « dedans » jusqu’à la fin du contest.

Second run, peu de changement, Anna Segal conserve l’avantage avec son premier score, même si Kaya améliore quant à elle son run et se rapproche de sa note. Il va falloir engager encore un peu plus pour aller chercher la victoire. C’est sans doute ce que s’est dit Devin Logan, 8ème à l’issue du second run, car elle joue le tout pour le tout sur son dernier run. Fluide sur les rails, Devin enchaîne ensuite un 5.4 tail grab, un switch 5, un cork 7, et pour finir un rodéo 5… Le tout est propre, parfaitement exécuté, et ça lui permet de prendre la tête, reléguant Anna Segal à la seconde place et Kaya à la 3ème.

A ce moment là, Kaya Turski, qui part la dernière, est donc 3ème, quoiqu’il arrive.  » Je savais que j’aurais une médaille, même si elle était en bronze, alors je me suis dit que je pouvais prendre des risques plus facilement. Mes deux premiers runs n’avaient pas été aussi propres que je l’aurais voulu, alors j’ai décidé de mettre le 1080 cette fois ci. »

Kaya se lance donc dans son dernier run, avec beaucoup d’aisance sur les rails (dont un gros gap sur le second) puis sur les tables, avec un switch 5, un 5, un switch 7, et pour finir le très joli switch 1000. Elle avait été la première fille à le poser en compétition en mars dernier (aux Nine Queens), elle devient la première à le faire aux X Games et à remporter 3 médailles d’or d’affilée en slopestyle.

Ce 3ème titre bien mérité, Kaya Turski le dédie à Sarah Burke  » Il y a quelqu’un là haut qui nous regarde, et nous devons la rendre fière. Nous devons toutes suivre la voie ouverte par Sarah. Elle a toujours repoussé les limites du ski féminin, même lorsqu’elle n’avait pas besoin de le faire, puisqu’elle était déjà la meilleure. Mais elle aimait poser de nouveaux tricks, aller plus loin. Désormais, c’est à notre tour de faire ça. Nous devons continuer son combat. » 

Nous sommes sûres que Sarah serait très fière d’avoir vu combien le niveau des filles avait encore augmenté cette année. Kaya a d’ailleurs ajouté « Je pense vraiment que les choses s’accélèrent pour nous en ce moment. Je crois que tout le monde prend les choses de façon plus sérieuse et rigoureuse, et cherche à progresser. Je n’ai jamais vu un contest du niveau d’aujourd’hui auparavant. »

+ Voir les runs de : Devin Logan / Anna Segal

Ce soir, les X Games continuent avec le slopestyle féminin (en snowboard cette fois), de 21h20 à 22h30, puis avec le superpipe snowboard femme de 4h30 à 6h30 du matin (pour les courageuses) à regarder en live ici : LIVE EVENTS X GAMES 

Publicités