[VTT] Rachel Atherton remporte les Crankworx des 2 Alpes !

C’est aux 2 Alpes que se déroule en ce moment même la version européenne de l’event de Whistler, les Crankworx. Au menu pour les filles, la DH (les garçons courent également en slopestyle et autres épreuves) et la Mountain Of Hell (Enduro-Qualifs samedi 14 & finales dimanche 15).

En ce qui concerne la DH, une piste avait été entièrement créée pour l’occasion, à partir d’un petit segment existant. Un tracé exigeant, technique, ponctué de gros sauts, dont une combinaison folle d’un gros road gap suivi d’un gros gap à légère tendance step up. Côté participants, presque 200 garçons et une petite dizaine de filles ont tenté de se qualifier le mardi. Rachel Atherton et son frère Gee en ont profité pour mettre la pression et se positionner en tête dès cette manche de placement. Tracey Hannah, 2nde, n’était pas en reste, puisque se fut la seule à sauter le gros road gap chez les filles. 

Lors de la finale, Myriam Nicole, seule française engagée (et 5ème la veille), fait une belle course malgré une chute, et termine à la 3ème place, derrière Tracey Hannah (qui saute à nouveau le gros gap, mais fait une erreur juste après, qui lui coûte cher) et Rachel Atherton, 1ère et loin devant, comme son frère Gee chez les hommes. Rien de tel que ces filles pour vous raconter la course, voici donc les interviews exclusives de Myriam Nicole et Tracey Hannah !

  • INTERVIEW Myriam Nicole 

Salut Myriam, comment s’est passé cette DH des Crankworx ?

« Bien ! C’était un peu court car on a eu que des petites sessions d’entraînement et donc il était difficile de bien retenir la piste. Aujourd’hui je fais 3ème avec une chute, dans une partie assez raide. Je suis assez fatiguée, on a enchaîné un mois de coupes du monde, alors je suis contente de cette place. »

Qu’as tu pensé de la piste ?
 » Au début, elle n’était pas assez roulée, mais progressivement, ça s’est amélioré, des mottes de terre sont parties, donc à la fin c’était cool. J’aime assez cette piste, même si j’aurais aimé un peu plus de parties techniques, de bois, mais bon ici, on ne peut pas les inventer les bois ! »

Rachel et Tracey font partie de tes plus grandes rivales cette saison, comment gères tu cela ?

 » Rachel est vraiment très en forme cette année, elle est taillée comme un mec, avec de la puissance et toujours sa précision. Quand je suis à moins de 5 secondes d’elle, je suis très heureuse. Tracey est très forte sur les sauts, et comme elle est australienne, elle aime la poussière, moi je suis plus forte dans la boue. On a chacune nos préférences, mais je préfère me rapprocher de Rachel et laisser Tracey derrière. »

As ton avis, pourquoi y a t’il eu si peu de filles engagées ici ?
« Nous étions toutes assez fatiguées après ces coupes du monde rapprochées. Je pense donc que certaines ont préféré se reposer pour tout miser sur les Coupes du Monde à venir, ne pas se blesser, garder des forces. Quant aux autres françaises, elles ont aussi voulu faire une pause avant les Championnats de France. Ces Crankworx n’étaient pas un objectif pour tout le monde. »

Quel est ton programme pour les jours à venir ?
« Je repars direct demain aux Gets car nous avons les Championnats de France ce week end, et ensuite j’irais à Val d’Isère pour la Coupe du Monde. Après, on repartira au Canada pour les Crankworx de Whistler. « 

  • INTERVIEW Tracey Hannah

Salut Tracey, alors que penses tu des 2 Alpes ?
« C’est génial ! C’est incroyable de voir toutes ces pistes tout autour et autant de gens sympas et motivés, avec qui passer du bon temps ! J’adore être ici ! La piste était finalement assez technique avec tout ces dévers, et les sauts étaient énormes ! C’est un bon tracé, assez difficile à courir, mais intéressant et varié. »

Tu es la seule fille à avoir sauté le gros road gap, comment t’es tu motivée ?

« En fait, j’ai réalisé que c’était gros seulement après l’avoir sauté la première fois. J’y suis allée avec mon frère, et c’est seulement après avoir posé que je me suis rendue compte de la taille. J’étais donc beaucoup plus nerveuse les fois qui ont suivit ! haha ! Mais d’une manière générale, j’aime les sauts, je me sens à l’aise dessus, donc ça ne me dérange pas quand il y en a »

Qu’as tu pensé de ta course aujourd’hui ?
« Eh bien j’ai commis une grosse erreur, où je me suis retrouvé à l’arrêt, ce qui m’a fait perdre beaucoup de temps, mais je suis heureuse de terminer 2ème. Il y avait aussi beaucoup de vent au sommet, ce qui rendait les choses parfois difficiles aussi. »

Seras tu à Val d’Isère dans 2 semaines ?
« Oui bien sûr, j’ai hâte ! JLa piste était difficile, cassante, sèche, et j’aime ça, donc ça devrait être  bien ! »

Y a tu déjà roulé ?
« Oui, ainsi qu’à Tignes, Morzine, et ici, aux 2 Alpes. L’Europe possède le meilleur terrain de jeu pour le mountain bike, j’adore y passer du temps. En Australie, il faut beaucoup voyager pour rider des spots différents, et là où j’habite, il n’y a pas de très bonnes pistes, donc j’aime aller voir ailleurs… »

Image de titre : Tracey Hannah (c) Simon Nieborak

Publicités