[SNOW] Les aventures d’Anne Flore Marxer et Charlotte Consorti au Trophée Roses des Sables !

Anne Flore Marxer et sa copine Charlotte Consorti, kite surfeuse pro, participent au Trophée Roses des Sables, un rallye 4×4 réservé aux femmes. Comme Marion Gouwy l’an dernier,  Anne Flore et Charlotte partent à l’assaut des Dunes, dans un gros 4×4 Isuzu rose flashy ! Une compétition réservée aux femmes et issue de la pure tradition du rallye raid africain en 4X4. « Nous sommes parties du village départ de Ciboure avec 200 autres équipages pour une traversée du désert marocain au milieu des dunes de sables, des herbes à chameaux et des pistes cabossées pendant 7 jours avec une arrivée à Marrakech prévue le 19 octobre. »

Suivez régulièrement les aventures d’Anne Flore et Charlotte, avec différentes updates ici même😉. Un récit Etape par Etape, conté par Anne Flore Marxer :

ETAPE 1- Départ !

2013_10_ROSES-9821 Des fourmis roses qui s’agitent à l’orée du jour.. le fameux roadbook, la pression des pneus, les moteurs qui ronronnent, les feux qui scintillent, les ceintures attachées, les casques sur la tête et, mais surtout beaucoup d’excitation sur le départ du Trophée Roses des Sables.

Ce fût un moment de jubilation intense pour moi, du haut de mon ISUZU Dmax surélevé je me suis crue dans un jeu video.. un run aux virages relevés, parsemé d’embuches sous forme  de champignons fushias qui rament. Le sable, soit on se tanke, soit, avec de la vitesse ça glisse et c’est le fun en calisse! Puis il y a les points bonus, lorsque la route est devenue le lit de l’oued, les vaches elles, ont été remplacées par des dromadaires.. ça parait logique mais ça reste vraiment MAGIQUE!

2013_10_ROSES-1238-2Puis ce fut le moment de changer de pilote, Charlotte avait elle aussi le droit de faire joujou avec notre  G.I. JO pink mobile.. et ce fut mon tour de loucher sur la boussole, de lui dire droite droite gauche gauche dorka dorka.. ce n’était plus la conduite le piège, mais l’orientation.. Le cap à 90? ou 95°? Les 7 voitures devant nous, étaient parties à gauche et nous prenions à droite.. et inversement.. le doute s’installait et la tention, montait au moins aussi vite que la température…

2013_10_ROSES-9910C’est à force de moultes tergiversations et à grosses goutes de sueur que nous sommes arrivées dans un village regorgeant de dixaines d’enfants qui nous attendaient tel un banc de mères Noel tant nous étions chargées en jouets, vêtements, materiel médical et scolaire. Nous avons eu droit au Héné, aux chants Berbers, aux danses..

Nous pouvions dès lors reprendre route jusqu’au bivouac. Bilan du jour ? 19èmes sur 200 au classement ! Mais une pénalité mystérieuse de 150 points dont nous n’aurons jamais l’explication nous recale à la 56ème place du jour.

ETAPE 2 – Déjantées !

2013_10_ROSES-5601Après la bonne navigation et conduite de la veille nous étions remontées à bloc.. Nous avions compris le principe, comment faire mieux.. nous nous étions fait qq copines et nous nous réjouissions de cette étape marathon de 2 jours en autonomie dans le desert et nuit à la belle étoile.. La conduite ne présentait jusque là aucune réelle difficulté jusqu’à ce que, en ligne droite et sans meme forcer sur la pédale nous déjantâmes !!! Pas de probleme, qq coups de pelle avalanche pour installer notre cric de compet, 2 bâtons, roue de secours installée en 2 temps 3 mouvements.. on pensait être prêtes à repartir sans encombres, mais la roue droite vascillait : nous avons vite compris que la direction avait lâché.. Une seule chose à faire : appeler l’assistante mécanique et repartir aussi sec. Enfin pas vraiment. Le mécano, qui a mis deux heures à venir, n’avait pas de pièces de rechanges et est donc reparti… sans nous !

2013_10_ROSES-0056Après 7 heures de bronzage intensives, d’autres Mike Givers sont venus à notre rescousse avec la pièce à changer, et 5mn plus tard nous repartions mais carrément hors jeu de l’étape marathon… Nos espoirs de réussite s’étaient évaporés sous cette chaleur torride, tout comme les étoiles du Sahara qui ne resterons qu’une promesse lointaine.

ETAPE 3 – Girls Power !

Screen-Shot-2013-10-17-at-08.03.18Les petites annonces à la criée des pièces détachées sur le Trophée Roses des Sables nous aura sauvé la mise! On se croirait au souk, mais après tout c’est plutot typique sauf que l’accent est légèrement crisse en calisse.. Une très grande partie de nos concurrentes ont troqué leur sirop durable pour des cornes de gazelles le temps du rallye, ce qui donne un décallage sur la bande son de notre aventure tout à fait charmant.. Bref, notre direction avant droite trop courte est compensée par par la gauche rallongée, et le volant est de travers mais ça passe crème, c’est du solide notre Dmax version Barbie Croft  ;)

Le Trophée feminin étant basé sur l’entraide et faisant profiter de très nobles causes, nous avons débuté la journée par un signe symbolique dans le desert pour une cause qui me tient tout particulièment à coeur, celle du cancer du sein (Anne Flore est ambassadrice Keep a Breast, ndlr) . Les 400 tshirts roses qui nous agacent dans la file d’attente, pour la douche, les toilettes, le repas du soir dont toute la force a pris forme, aux premières lumières du jour, sous celle du signe de la femme pour “Le cancer du sein parlons-en”. Une image de solidarité feminine qui en dit long.

Screen-Shot-2013-10-17-at-08.03.29Nous étions donc ravies de reprendre le départ ce matin pour l’étape orientation.. Pour être honnête la journée a été longue, des routes cabossées et interminables nous forçant a rouler à deux à l’heure pour ne pas trop forcer sur notre direction rabibochée.. J’ai bien cru que Charlotte allait s’endormir au volant.. pour ma part j’ai l’impression d’avoir passé la journée à faire du trot à dos de mullet.. heureusement la derniere partie du parcours nous réservait un jolie surprise.. des kilométres et des kilomètres de sable mou en lit d’oued!! J’étais donc repartie en mode Mario Bross, et gros pow, heu sand slash.. le kiffe complet.. 2 gros pièges à mi parcours ou beaucoup de filles ont hésité, fait demi tour et surtout ont perdu des points kilometriques.. heureusement de ce côté là on s’est plutot bien démerdées.

Demain c’est le graal.. l’épreuve des dunes.. des montagnes gigantesques de sable orange fluo qui m’hypnotise tel un joueur de flute devant son cobra.. oui enfin je parle pour moi.. parce que Charlotte elle, le sable elle voit  ça toute l’année !!

SUIVEZ LEURS AVENTURES SUR LEUR BLOG : http://isuzuextrem.trophee-roses-des-sables.org