[SNOW] Kaitlyn Farrington Championne Olympique, Torah Bright 2nde, Kelly Clark 3ème !

halfpipeweb13s-1-web

Grosse surprise dans le halfpipe de ces Jeux Olympiques de Sochi. La victoire semblait promise à Kelly Clark, mais comme pour Shaun White la veille, c’est la désillusion pour l’américaine. Elle termine 3ème, comme à Vancouver, derrière Torah Bright, 2nde et Kaitlyn Farrington, 1ère. Nos françaises se sont bien battues et Sophie Rodriguez termine 7ème, Mirabelle Thovex 10ème. 

Tous les pronostics mettaient Kelly Clark n°1. Championne Olympique de pipe chez elle à Salt Lake City, en 2002, elle est depuis 12 ans parmi les meilleures mondiales de sa discipline, remportant un à un tous les plus gros contests. Sa domination s’est intensifié ces 3 dernières saisons : Kelly Clark gagne toutes les compétitions auxquelles elle participe. C’était donc LA grande favorite, devant Torah Bright, pourtant Championne Olympique en titre.

Kelly ClarkMais, comme à Turin, puis comme à Vancouver, Kelly ne parvient pas à renouveler l’exploit. Finalement, ici, à Sochi, les choses se sont passées un peu de la même façon que pour Shaun White la veille. Tout commence bien : Kelly se qualifie en tête, avec un run à 95 points.  Ca se complique avant la finale. Kelly tombe plusieurs fois aux trainings, puis rate son premier run. La pression monte et Kelly est encore plus tendue quand Kaitlyn Farrington puis Torah Bright posent leurs second runs, bien notés (91.75 pour Kaitlyn, 91.50 pour Torah).  Kelly droppe en dernier, faire mieux que ces scores est largement à sa portée. Mais on sent qu’elle ne parvient pas à rester sereine et son dernier run, correct, pêche sur les landings, un peu approximatifs, avec même les fesses qui traînent. Ce run n’illustre pas ses capacités : gros air en mute, 5.4 back, front 1080, cab7, front 5 et method. Les juges la classent finalement 3ème (comme à Vancouver), derrière Torah Bright 2nde, et Kaitlyn Farrington 1ère. 

A noter que seuls 0.25 points séparent Torah et Kaitlyn, dûs aux petites erreurs de Torah sur son run, composé d’un énorme Mc Twist en premier hit, suivi d’un Air to Fakie, d’un Cab7, d’un front 5, d’un gros air pour finir sur un Alley oop Rodéo Back 5.  Kaitlyn doit sa victoire à sa fluidité et à la propreté de ses landings, dans un  run très complet : melon to fakie, switch back 7, back 9, alley oop backside 5.4, 5.4 back, inverted front 7.

On a beaucoup regretté que Clémence Grimal échoue aux demies finales, sans poser un run clean. C’est super dommage, car elle est capable de sortir des runs très complets, avec de l’amplitude, et de jolis tricks. Malgré une amplitude moins importante, Mirabelle Thovex pose quant à elle son run, ce qui lui ouvre les portes de la finale où elle rejoint Sophie Rodriguez. Elle ne parviendra pas à transformer l’essai, tombant sur ses deux runs. Sophie tente quant à elle le tout pour le tout, mais malgré un joli run, une petite erreur en cours de route lui coûte des points. Elle terminera 7ème, Mirabelle 10ème. Bravo les filles, vous n’avez pas démérité, il fallait prendre des risques, vous l’avez fait !

On regrettera aussi que Queralt Castellet, la petite espagnole, n’ai pas posé ses runs car son style et son amplitude auraient pu la mener loin. A noter aussi que les Chinoises sont plus que jamais en embuscade et on devra vraiment compter sur elles dans les saisons à venir.

Un grand bravo à Torah Bright, qui réussi parfaitement son défi des 3 épreuves à Sochi : après une 7ème place en slopestyle (et une tentative de 900), elle s’offre l’argent en pipe. Reste le boarder dimanche..Go Torah !