Rachel Atherton, Championne du Monde / Marine Cabirou Championne du Monde Junior !

11149430_932276436838189_6371620288558777366_nRachel Atherton a quasiment tout gagné cet été. Après ses 6 victoires en Coupe du Monde (sur 7 events), Rachel Atherton n’attendait que ces Championnats du Monde de Vallnord pour récupérer le maillot arc en ciel qui lui avait échappé l’an dernier, au profit de sa compatriote Manon Carpenter. Avouez que vainqueur du classement général de la Coupe du Monde + Championne du Monde, ça a de la gueule. Et Rachel Atherton l’a fait ! Prouvant une fois de plus qu’elle domine largement le VTT féminin, elle colle plus de 3 secondes à Manon Carpenter, qui doit cette année se contenter de la seconde place. La piste rapide et piégeuse de Vallnord, très boueuse aux entraînements, offrait finalement un bon grip pour la course. Racines, cailloux, appuis parfois fuyants, Rachel s’est jouée de tous les obstacles, avec un pilotage à la fois précis, agressif et fluide. 

« C’est vraiment incroyable de retrouver ce maillot ! Même si je suis vraiment satisfaite de ma saison, je sais que tout peut se passer sur les Championnats du Monde. Et surtout sur une piste aussi dure que celle ci. Je suis super heureuse » a confié une Rachel Atherton soulagée et comblée. Tracey Hannah, la talentueuse rideuse australienne, complète le podium, et en éjecte du même coup la française Morgane Charre, 4ème. On attendait beaucoup de Morgane, et tout autant de Myriam Nicole, si souvent aux avant postes cette saison elle aussi. Malheureusement, une chute lui a rapidement oté tout espoir de médaille. 

Le clan français a quand même rapidement retrouvé le sourire, puisque Loïc Bruni a fait une course de folie, qui lui a offert un titre mondial largement mérité après une saison brillante de régularité, de solidité et d’engagement. Champion du Monde, comme son papa en masters quelques jours plus tôt, une jolie histoire familiale…

Mais la mention spéciale de ces Championnats du Monde de Vallnord revient à la jeune française Marine Cabirou, sacrée Championne du Monde Junior, quelques semaines après une grosse blessure au dos. Leader de la Coupe du Monde Juniors, elle se fracture les vertèbres lors de l’étape de Lenzerheide début juillet. S’engage alors une sacrée course poursuite pour remonter sur le vélo en fin de saison. Elle est de retour à Val di Sole fin août. Malgré son absence, elle empoche tout de même le classement général de sa catégorie. A Vallnord, six ans après le dernier titre d’une Française (Anaïs Pajot à Canberra), Marine Cabirou remporte le titre de Championne du Monde Juniors UCI à Vallnord. Une autre jeune frenchie, Viktoria Gimenez, est deuxième, joli doublé les girls !! La Hongroise Lila Megyaszai prend quant à elle le bronze.

A noter qu’en cross country, c’est la très talentueuse française Pauline Ferrand Prévot qui est devenue Championne du Monde, offrant une fois de plus la preuve éclatante de sa polyvalence (Championne du monde sur route, championne du monde en cyclo-cross et Championne du Monde de VTT cross country dans la même saison, outch.)