Pourquoi et comment pratiquer le yoga en pleine nature !

12696963_597323933739559_9106284704194602394_o

Demain, mardi 23 Février, le Roxy Ready Winter Tour fait étape à Avoriaz. Ce sera l’occasion de découvrir le yoga sur neige ou « SnowGa » avec Marine, à 12h30 sur le park de la Chapelle. On en a profité pour lui poser quelques questions sur cette pratique peu répandue, mais plus généralement sur le Yoga en extérieur, dont elle est une des grandes spécialistes. Marine a découvert le yoga à la fin de ses études, et très vite, elle a eu envie d’en faire son métier.

« Après une rupture soudaine et difficile j’ai eu besoin de me retrouver car du jour au lendemain j’avais perdu mon emploi, mon logement et l’homme que j’aimais. Au travail, je ne voulais plus être un numéro dans une compagnie, je voulais être heureuse et me sentir entière. Je me suis alors rendue compte que le Yoga était une progression logique pour moi et je suis partie au Népal et en Indonésie. J’y ai étudié l’art d’enseigner le Yoga pendant plusieurs mois. En Juin 2015, j’ai finalement créé Morzine Yoga à mon retour d’Asie.« 

As tu toujours pratiqué le yoga en extérieur ?

Au tout début de ma carrière, je n’avais aucune salle où pratiquer le yoga avec mes élèves, j’ai donc commencé en extérieur, dans des lieux publics, en montagne, près des lacs…. Et rapidement, je me suis aperçue que c’était devenue ma marque de reconnaissance. Mes élèves appréciaient mes choix pour les leçons. Les vues étaient magnifiques, et le retour de méditation devenait un réel plaisir.En ouvrant leurs yeux, mes élèves pouvaient gagner en sérénité encore plus profondément en regardant les montagnes.

Quels sont les avantages et les contraintes de la pratique du yoga dans la neige ?

A l’opposé du Yoga Bikhram (qui se pratique dans une chaleur intense) le corps fait face à des températures froides, ce qui permet d’activer les systèmes cardiaques et sanguins. Mais la principale contrainte, c’est la météo ! Sous les flocons, cela devient difficile de faire du Snowga et il est vrai que les conditions idéales sont rarement réunies. Il faut donc profiter de ces moments rares et précieux, car on sait jamais si on pourra pratiquer le lendemain.

Le Snowga est plus difficile que le Yoga car le sol n’est pas plat, et le poids des chaussures de ski ou après ski est un vrai challenge pour les poses d’équilibre! On ne fait pas de poses au sol, à cause du froid, les routines se font donc debout et offrent une dynamique différente du Yoga en salle.

12716101_597322630406356_4460336748633810597_o

Quel est l’intérêt du SnowGa en particulier ?

Le rapprochement avec la nature. En salle, on s’unit avec soi-même, en yoga extérieur nous ne faisons plus qu’un avec la nature. Le vent, le soleil, le ciel, les chants d’oiseaux aident à s’unir avec la nature. En ville, l’environnement est stressant, la pollution, le bruit, les voitures :on perd cette relation avec la mère nature. « Yoga » signifie unifier le corps, l’âme et l’esprit. En unifiant ces trois éléments et la nature, nous redevenons complets.

Quel matériel est nécessaire ?

Il est utile de porter des vêtements thermaux et des chaussures isolantes. Une tenue de ski peut-être utile mais le corps se réchauffe rapidement en bougeant donc ce n’est pas une necéssité à moins de partir directement sur les pistes!

Une fille qui pratique le Yoga régulièrement veut se mettre au SnowGa, que lui conseilles tu ?

Je lui conseille d’essayer un de mes cours, encore uniques au monde, et de voir si cela lui plaît. Ensuite, je lui conseille de ne pas abandonner car au début cela peut paraître difficile à cause des conditions de neige, et le poids des chaussures, mais je pense qu’il faut surtout essayer puis perséverer…

Merci Marine !


Faites un tour sur sa page Facebook Morzine Yoga et rejoignez nous demain à Avoriaz, à 12h30 pour le Snowga, puis à 16h30 à Altiform pour le Yoga gratuit.