Ski trip en Norvège avec Juliette et Sophie !

La Norvège est un peu la destination ski du printemps, un pays de landes et de fjords, le royaume des grands espaces et des faces abruptes, plongeant dans la mer. Juliette Willmann et sa copine Sophie Martz sont parties y disputer une compétition du Freeride World Qualifier (4*) et en ont profité pour se balader aux alentours, entre ski de rando et freeride. Juliette, qui peu à peu confirme son statut d’étoile montant du ski freeride de la nouvelle génération, a remporté la compétition. Sophie s’est quant à elle luxé l’épaule, mais peut importe, toutes deux gagnent un souvenir inoubliable de ce trip. 

Voici leur carnet de route !

IMG_0536     

   «  L’arrivée en Norvège a été un peu chaotique. Pour arriver dans la région de Roldal, nous avons traversé près de 350 km depuis l’aéroport, à bord d’une voiture de location sans pneus neige et dans la tempête !

Chez nous, un trajet de 350 km se fait rapidement grâce au réseau d’autoroutes bien développé, mais là bas c’est complètement différent : ce sont principalement des routes nationales, de grands axes qui traversent la Norvège, au bord des fjords et des nombreux lacs.

Nous avons donc pu admirer les magnifiques paysages variés et dépaysant, malgré la tempête qui nous a joué de mauvais tours. A 40 km de Roldal, nous avons été bloquées dans un tunnel pendant une bonne heure : lorsqu’il neige, les routes ne sont plus à double sens, la sécurité bloque toutes les voitures et les camions et organise des convois ! C’est prudent mais très long … surtout quand ça fait déjà plusieurs heures que tu roules.. 

La Norvège est réputée pour être un pays dans lequel la vie est chère, mais nous avons réussi à trouver une petite auberge conviviale au pied de la station de Roldal, 20 euros la nuit, cuisine commune, bonne ambiance en prime !

DAY 1 / Après une bonne nuit réparatrice, nous n’avions qu’une seule idée en tête : découvrir les environs ! Nous sommes donc parties faire une belle rando à skis avec les copains qui dormaient dans la même auberge. Après 2h15 de montée, quelques péripéties ( dont un sac lâché dans la montée ), et une neige changeante, tantôt fraîche puis bien collante, nous avons pu profiter de la vue sur le lac de Roldal ! On a mangé des graines, fait de belles conversions, de vrais Cafistes ! …

DAY 2/ Le lendemain, nous sommes repartis sur la route qui retourne vers Oslo ( E134) à environ 30 minutes de Roldal, pour une rando un peu plus courte mais qui nous a offert les plus beaux paysages du trip. 

Des montagnes à perte de vue, pas un bruit, pas une voiture, juste nos skis, du soleil et de la bonne humeur🙂.

L’après midi, afin de garder un peu de jus pour la compétition à venir, nous sommes parties faire de la barque ( oui, oui de la barque ) avec d’autres Frenchies sur le lac de Roldal. La barque avec des bouts de bois faisant office de pagaies, j’ai connu plus efficace, mais c’était bon délire !

DAY 3/ Après un rapide repérage de la face de la compétition dans le mauvais temps, nous avons décidé de faire nos touristes en Norvège et ainsi aller visiter Odda et ses alentours !

Là encore, on a pu assouvir nos envies de fjords, de lacs et de nature préservée, ce pays recèle de vrais trésors naturels, on en prend plein les yeux à chaque détour de chemin.

View_of_trolltungaNous avons voulu aller a Trolltunga, la fameuse pierre qu’on voit sur toutes les photos touristiques de la Norvège (ci dessus) , mais une fois arrivés au pied de la marche le panneau a réfréné nos ardeurs : 10 heures de marche aller-retour … A défaut de Trolltunga, nous avons fait des photos au bord du lac, entre les gouttes de pluie qui se mêlaient aux flocons.

IMG_0473

DAY 4 & 5 / Il a bien fallu se mettre en mode compétition pour le vendredi et le samedi. Après une 3ème place lors de la qualif, sur une des plus belles faces que j’ai jamais skiées, j’avais de grandes ambitions pour la finale. J’ai dû les revoir un peu à la baisse, les garçons ayant beaucoup chuté sur la grosse barre que je voulais prendre. J’ai donc opté pour plus petit, une cascade de glace très jolie, qui, associée à pas mal de vitesse sur la première partie du run, m’a permit de l’emporter. Cette victoire était la cerise sur le gâteau d’un ski trip de dingue. Seule ombre au tableau : Sophie a chuté au milieu de la face de qualif, et s’est subluxé l’épaule…6 semaines d’arrêt pour elle.

IMG_0590

DAY 6 / La Norvège est un pays sauvage et c’est aussi vrai pour la météo, rarement clémente. Notre avant dernière rando a dû être écourtée à cause du vent et de mauvaises conditions de neige. A la place, nous avons eu envie de faire comme les locaux et de se pêcher un bon saumon pour le dîner. Nous avons donc acheté une canne à pêche, et attendu que cela morde à l’hameçon.

Après avoir pêché de la vase, des algues et des morceaux de glace, c’est le supermarché qui a sauvé notre dîner !

IMG_3770

DAY 9/ Après quelques jours passés à fureter aux alentours en skis de rando, et taillé un kick non loin de là, nous avons pris la route pour Oslo. Sur le chemin, nous nous sommes arrêtés pour ressortir les skis et remettre les peaux car il faisait grand beau : une petite heure de montée sous un soleil de plomb, ça nous a rappelé que c’était le printemps ! La vue imprenable sur un lac glacé a terminé de graver dans nos mémoires ces paysages incroyables de Norvège. 

Après une promenade dans les rues d’Oslo, une photo cliché avec un garde, et une grimpette jusqu’au toit de l’opéra, nous sommes remontées dans l’avion avec une certitude : nous reviendrons en Norvège, car c’est un vrai paradis, très sauvage, et absolument génial si vous aimez les sports de nature. »

Juliette & Sophie

13106026_10209598538508177_328038038_o