Test : la Rossignol Diva Split

L’année prochaine, Rossignol proposera enfin une splitboard pour les filles : la Diva Split ! 

Montée avec des fixations Rossignol x Plum, cette Diva sera disponible en 4 tailles (de 140 à 152).

Vous aurez l’occasion de la tester en avant première au mois d’Avril, lors du Gravity Ladies Splitboard Camp de Val d’Isère (plus d’infos ici)

Pour me faire une idée de ce que vaut cette petite Diva en rando, je l’ai embarquée hier pour un petit tour de split en Vanoise.


p2220190

Je suis très fan de la Diva classique, une board pêchue, pleine de peps, de précision et de relance. C’est donc avec grand plaisir que j’ai découvert sa version split.

Mais avant de pouvoir la tester à la descente, il va falloir mettre les peaux pour monter. Première bonne surprise : les fixations Plum x Rossignol se déclipsent facilement grâce à une biellette, et se reclipsent dans le sens de la marche en un clin d’oeil. Pas besoin de forcer, c’est simple et pratique. 

splitboard-diva-fix-plum

La montée se fait sur un terrain varié, vallonné au début, plus abrupt à la fin. On trouve des conditions de neige soufflée, croûtée, on croise les doigts pour ne pas trouver des conditions pourries de l’autre côté du col ! Le but de la splitboard est tout de même de se payer une belle descente au terme de la montée… Quelques dévers bien béton auraient requis les couteaux, mais comme les portions n’étaient pas longues on a décidé de passer sans, même si ce n’était pas idéal. En parlant des couteaux Plum x Rossignol, ils sont ultra légers, s’installent en un tour de main et tiennent peu de place dans le sac (contrairement à certains concurrents). 

splitboard-diva-rossignol

glacier-barmes-ours-rando

Une fois arrivés au col, on enlève les peaux et réassemble la board dans un vent glacial qui nous fait oublier les températures presque printanières des derniers jours. C’est encore une fois assez rapide, les plots en alu se débarrassent plutôt facilement de la neige qui les enserre quand on remue la fixation (à voir quand il fait vraiment froid, mais là pas de souci particulier). On enclenche la biellette et le tour est joué. 

descente-rando-splitboard

Comme on l’espérait, la descente s’annonce belle, avec de la poudreuse, légèrement compactée par le vent, tout en restant très agréable. Je retrouve avec bonheur la Diva telle que je la connais, bien maniable, pleine de vie, avec ce qu’il faut de soutien et de sécurité pour accélérer. La board est toujours présente sous le pied sans devenir exigeante pour autant. 

splitboardCe que j’ai aimé :
– Personnalité volontaire et vivante de la Diva, fidèle à elle même ! Maniable & ludique
– Facilité d’utilisation des fixations Plum x Rossignol
– Super glisse

Ce que j’ai moins aimé :
– Les fixations n’étaient pas encore dispos en S/M j’ai donc eu du M/L, ce qui est bien trop grand pour ma pointure (39) : le strap orteil ne tenait pas (mais alors pas du tout) et l’embase est trop large. Choisissez absolument du S/M si vous ne faites pas du 41 !

– Le poids : un peu lourde quand même pour une planche de cette taille

Advertisements