En quoi le yoga est-il complémentaire des sports outdoor ?

YOGA EN MONTAGNE.jpg

Le yoga est partout. En ville, en station, sur le web, dans les magazines, les évènements. On trouve plein de vidéos de yoga spécifiques « après ski », « after bike », etc…

Alors quand on pratique le ski, le snowboard, le VTT, l’escalade ou n’importe quel sport outdoor, qu’est ce que le yoga peut nous apporter ?

➳ J’ai fait le point avec Sam Bernos, prof de yoga, freerideuse et monitrice de ski.

– Hello Sam, avant de parler yoga, peux tu nous dire quel est ton parcours en ski ?

Parcours classique d’une jeune fille élevée en montagne, j’ai commencé par 10 ans de ski alpin en compétition au sein du ski club des Houches, une superbe expérience, des souvenirs plein la tête et de bons résultats à la clé. Mon père étant moniteur de ski & guide de haute montagne, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir le ski hors piste dès le plus jeune âge.

A 6 ans, je faisais ma première Vallée Blanche, en dévalant l’arête en courant et en chantant à tue tête, hummm enfance insouciante !

YOGA SKI

A 17 ans, j’ai eu envie de liberté, de grands espaces sauvages et je me suis orientée vers le ski freeride. J’ai fait quelques compétitions de freeride, et même si cela se passait bien, cela ne correspondait pas à ma conception de la montagne. En fait, je préfère décider de ma ligne en fonction des conditions, de mes envies, sans règles ni pression… bref, une fois de plus, choisir la liberté ! J’ai donc quitté le circuit FWQ après 2 années 1/2 et de belles expériences, et suis partie m’exiler chez les caribous. J’ai passé une année à Whistler (en Colombie Britanique) pour profiter du ski plaisir et de la poudreuse pendant 6 mois.

De retour à Chamonix, j’enseigne le ski et le snowboard, ma pratique du ski continue à évoluer et je ne cesse de découvrir les joies de la glisse et de la montagne… Je fais désormais pas mal de ski de randonnée en début et fin de saison, et je m’essaye de plus en plus au ski de montagne, de pente raide.

SAM BERNOS YOGA SKI CHAMONIX– Comment t’es tu mise au Yoga ?

Je m’y suis mise il y a une dizaine d’année, une amie m’a traînée dans un cours. Fou-rire sur fou-rire pendant ce premier essai ! Mais j’ai rapidement compris que cela me faisait du bien, j’y ai pris goût… et même bien plus. J’ai eu envie d’aller plus loin et pouvoir l’enseigner.

– Qu’est ce que le yoga t’apporte dans ta pratique du ski ?

Nous sportifs, nous sollicitons beaucoup notre corps, parfois trop … C’est un outil magnifique aux ressources incroyables, mais il faut apprendre à le chouchouter pour en tirer les bénéfices.

Avec le ski, j’ai pendant longtemps mal mené mon corps, avec de nombreuses blessures sportives et un dos bien abîmé. Le yoga me permet de mieux l’écouter et le comprendre.

Je connais l’histoire de mon corps, de mes blessures, ce qui me permet d’adapter ma pratique pour en prendre soin de façon optimale.

YOGA MONTAGNE

Mentalement, le yoga et la médiation m’aident à me recentrer, à ne pas partir dans tous les sens et à aller au bout des choses. Quand on est sur les skis, on a besoin d’avoir l’esprit clair, d’être concentré, pour gérer des situations intenses ou réussir à se dépasser. La méditation me permet aussi d’être dans l’instant et donc de mieux profiter de chaque moment, de chaque sortie à 100%. Les sensations sont ainsi décuplées ! Le Yoga (au sens large) m’apporte beaucoup d’apaisement et de joie intérieure dans la vie de tous les jours.

– Quel type de yoga est le plus adapté aux sportives et plus particulièrement aux skieuses selon toi ?

SKI SAM BERNOS

Il y a beaucoup de styles de yoga, rappelons que le mot « Yoga » signifie « l’équilibre entre le mental, corps et esprit » : à partir de là, la notion de Yoga s’élargit.
Nous avons toutes et tous besoin de choses différentes, certains auront plus besoin de travailler sur leur mental, d’autres sur leur physique et pas forcément de la même manière !

Mais pour faire simple, je citerais deux styles de yoga complémentaires avec le ski/le snowboard : le Vinyasa et le Yin Yoga.

Le Vinyasa permettra d’avoir une pratique très complète, avec une première phase de méditation, de reconnexion à soi avec l’aide d’exercices de respirations, suivis d’un réveil/ échauffement du corps entier, d’un travail musculaire profond lié à la respiration (notamment de la proprioception utile aux skieurs), des étirements et une relaxation finale extrêmement bénéfique; à pratiquer le matin comme le soir.

Le Yin Yoga aura quant à lui un rôle de récupération post ski, grâce aux étirements maintenus de longues minutes et au relâchement du mental.

YOGA CHAMONIX

– Quelle est ta routine quotidienne de yoga ?

Cela dépend des moments de ma vie, j’ai 3 métiers en même temps donc pas toujours le temps de mettre en place ma routine idéale, indisciplinée yogi que je suis !
De manière générale, je m’étire tous les jours, j’essaye de méditer au moins 5/ semaine et je pratique une vraie séance de yoga complète 2-3 fois/ semaine.

– Que conseillerais tu aux novices ?

Le yoga n’est pas dangereux ou nocif pour la santé (bien au contraire), ne fait pas partie d’une secte d’illuminés, alors essayez,  ça ne coûte rien…Vous verrez très vite les effets positifs dans votre vie de tous les jours, alors tentez l’expérience !

Samantha Bernos donne des cours de yoga en vallée de Chamonix et propose même des séjours complets autour de le montagne et du bien être.

Suivez la sur Facebook : facebook.com/Samantha-Bernos-Yoga

Photos de ski : (c) Elina Sirparanta / Photos de yoga : (c) Seb Montaz

Publicités