Vélo électrique – J’ai testé l’I-Speed Fitness de Matra

J’ai emmené l’I Fitness de Matra se frotter aux lacets du célèbre Col de L’Iseran. Récit.

COL-DE-L'iseran.jpg

Au départ, le vélo électrique n’était pas quelque chose qui m’attirait particulièrement, et j’avoue m’être dit « encore un truc de feignant ». Et puis j’ai testé, parce que l’on ne parle bien que de ce que l’on connaît. J’ai vite compris que l’utilisation d’un vélo électrique était différente et complémentaire de celle d’un vélo classique… Et que si on veut se mettre dans le rouge, on peut ! 

Alors que j’empruntais parfois l’enduro électrique de mon mec pour me faire un petit run rapido entre midi et deux (on peut aller beaucoup plus loin qu’en enduro classique en un minimum de temps, et donc se faire de jolis runs en une petite heure), j’ai été assez curieuse quand Matra m’a proposé de tester son vélo de route électrique, l’I Speed Fitness D10.

Le vélo de route, ce n’est pas mon domaine de prédilection, mais je ne suis pas contre un petit tour de pédale de temps en temps, d’autant que j’habite au pied du Col de l’Iseran.

C’est donc tout naturellement sur ce col mythique que j’ai emmené le Matra I-Speed pour un tour de chauffe. J’ai déjà eu l’occasion de le grimper à maintes reprises avec un vélo classique, je vais donc pouvoir comparer. 

Ce vélo propose plusieurs modes d’assistance électrique : Eco, Touring, Sport et Turbo. Le mode Eco propose une aide légère surtout destinée à compenser le poids du vélo, tandis que le mode Turbo est le mode le plus puissant, mais aussi le plus gourmand en batterie. 

Gravity Ladies test Matra2

Je pars de Val d’Isère en mode éco, et sans forcer, me voici à 18 km/h. Quand la pente se fait plus soutenue, je passe en mode Touring pour conserver un rythme soutenu et ne pas descendre sous les 15km/h. Finalement, tout au long de la montée, j’oscille entre ces deux modes, un peu pour conserver de la batterie, mais aussi parce que je me sens à l’aise ainsi.

En fait, je n’ai même pas la sensation de faire un effort. On discute tout le long, tout en roulant presque deux fois plus vite qu’en vélo classique ! 

Gravity Ladies test Matra14

Gravity Ladies test Matra4

En abordant le dernier kilomètre, je m’aperçoit qu’il me reste les 3/5ème de ma batterie : je suis large ! J’actionne le mode sport pour gagner le sommet et doubler facilement un peloton de cyclistes. A peine le temps de claironner un bonjour quand je passe à côté d’eux, c’est limite scandaleux !

Arrivée au col en à peine plus d’une heure (avec des pauses photos), je ne me sens pas fatiguée pour deux sous et il me resterait assez de batterie et d’énergie pour doubler la distance. En fait, je suis sincèrement bluffée par la puissance du vélo et sa facilité. 

Chacun peut utiliser le vélo comme il l’entend : en mode balade facile, ou pour se faire la caisse. Car même avec une assistance, on peut se mettre au max : on ira simplement encore plus loin en un rien de temps ! L’idéal pour les gens pressés, pour les moins sportifs, ou ceux qui veulent un vélo polyvalent !

E S S E N T I A L S

Vélo : Matra I-Speed Fitness D10
Tenue : Maloja
Une jolie combi et sa veste assortie (avec un print de petites framboises) et un look féminin et décalé, j’en suis fan !

Gravity Ladies test Matra5

Gravity Ladies test Matra7

«

Gravity Ladies test Matra3

Gravity Ladies test Matra12

Gravity Ladies test Matra1

matra

Publicités