Enduro & Bikepark : 2 jours à Méribel !

Meribel vtt bikepark enduro16.jpg

Ca faisait un petit moment que j’avais envie de découvrir Méribel, son bikepark et ses trails enduro. J’ai donc bondi sur l’occasion quand la station m’a invitée à venir rouler cette année.

Ni une ni deux, j’ai attrapé au passage ma team mate Lilou et nous avons rejoint sur place Marion, rideuse locale, et une bonne petite équipe emmenée par les bikepatrols.

Méribel version enduro : le paradis des singles !

Le café englouti, nous voici partis sur les crêtes, avec une vue imprenable sur les sommets de Méribel d’un côté, ceux de la vallée des Belleville de l’autre et le Mont Blanc en toile de fond !

Un panorama qui nous ferait presque oublier la petite grosse montée qui se profile à l’horizon. L’occasion, en pédalant et poussant le vélo, de faire un peu connaissance avec tout le monde.

Marion est sans doute la recordwomen du nombre de passages aux remontées mécaniques de Méribel : elle passe son été à poncer les pistes du bikepark. C’est bien simple, il n’y a pas un jour sans qu’elle soit de sortie !

Parmi les bike patrols se trouve Jérémy Prévost, skieur que vous connaissez sans doute si vous suivez un peu l’actu ski freeride durant l’hiver. Avec ses collègues Adrien et Laurent, ils assurent un entretien aux petits oignons des pistes du bikepark de Méribel, mais aussi des tracés naturels enduro.

Meribel vtt bikepark enduro18

Meribel vtt bikepark enduro2

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Meribel vtt bikepark enduro17

Meribel vtt bikepark enduro15

Ce jour là, ils nous emmènent donc sur l’un de leur singles favoris : au sommet de la grimpette, la vue porte sur la vallée de la Tarentaise jusqu’à la Léchère et au delà.

Quelques photos et on enchaîne sur un joli trail agréable et roulant, toujours sur les crêtes, avant de basculer dans une belle forêt. Un single comme on les aime, roulant et ludique à souhait. Encore quelques racines, deux ou trois épingles et nous voici arrivées à un refuge à l’orée des bois.

Le lieu est isolé, l’ambiance magique et la terrasse accueillante. Bref, l’endroit idéal pour déguster une salade, au frais et au calme !

Meribel vtt bikepark enduro20

Meribel vtt bikepark enduro19

28° au thermomètre au moment de repartir : une petite montée digestive nous attend pour rejoindre le Plan des Danses pour basculer ensuite sur Brides les Bains.

La récompense se trouve dans les bosquets : plein de petites framboises mûres à souhait font ainsi office de dessert ! On croise différents tracés et on se laisse guider par les garçons vers un single accroché à flan de forêt, avec un peu de gaz en dessous ! On a bien fait de rester à la limonade ce midi ! Le lieu est magnifique, et on termine la descente dans le petit village de Villarlurin avant de rejoindre Brides Les Bains.

Arrivés à la place principale de ce village thermal, on est récupéré par une grosse navette qui peut embarquer une vingtaine de vélos sur sa remorque.

Il n’y a que 5 navettes par jour, donc il faut viser juste en terme de timing, mais les garçons ont été malins en plaçant tout au long des tracés les horaires de bus et le temps estimé (pour un rideur de niveau moyen) pour rejoindre Brides. 

Histoire de terminer en beauté cette journée parfaite, on file au spa Pure Altitude du Parc Olympique de Méribel.  Se faire masser après une bonne journée de vélo, quel délice !

Meribel vtt bikepark enduro7

Méribel version bikepark : du VTT super ludique !

Le lendemain, nous partons avec Jérémy et Laurent pour faire un petit tour d’horizon du bikepark de Méribel et même aller jeter un oeil du côté de la vallée des Belleville voisine.  

Le bikepark est bien entretenu et bien conçu avec des pistes bien différentes les unes des autres, qui ont toutes un intérêt particulier.

Après quelques runs sur Méribel, on bascule chez les voisins ! La descente sur Saint Martin de Belleville est pépère mais dépaysante, la piste, roulante et facile, passe au milieu des alpages.

Attention, le télésiège de Saint Martin Express ne fonctionne que le Mardi, le Jeudi et le Vendredi, donc prenez le en compte avant de descendre, sinon ça sera moins rigolo !

De retour sur Méribel, on se fait un dernier run de folie sur l’excellente Forest Jump, une piste rouge tout en forêt, dans les racines et la terre meuble, ponctuée de petits sauts et variantes en tout genre ! La piste à ne pas rater si vous passez sur le bikepark…

Le temps de déjeuner au pied des pistes à l’excellente Cantine d’Alvar avec toute la fine équipe, et il  faut déjà plier bagages… Une certitude : on reviendra, il reste un paquet de trails sauvages à découvrir ! 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Meribel vtt bikepark enduro13

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Meribel vtt bikepark enduro11

Méribel en mode VTT : les bons plans

▼▽▼

→ Pour rouler en bikepark : Bien shapées, les pistes de Méribel sont hyper ludiques. Ne manquez pas la bleue Woodstocked pour ses gros relevés, l’excellente rouge Forest Jump citée plus haut, la Bellevue qui serpente sur l’autre versant et bien sûr la piste de Coupe du Monde si vous aimez les challenges !

→ Pour rouler en enduro : Du single, il y en a en veux tu en voilà, et en prime, ils sont bien balisés ! Vous l’aurez compris, on a adoré les Crêtes et la descente sur Brides via l’E8. Mais il y a aussi beaucoup d’autres descentes sur Brides, plus chouettes les unes que les autres, et le Creux de la Stetta (E9) est également un incontournable du coin. Prévoyez un gros week end, y’a de quoi faire !

→ Pour manger :
– Le refuge de la Traie est un lieu magnifique, isolé et hyper dépaysant. On y mange bien et le rapport qualité prix est canon. 

– Sur Méribel, la Cantine d’Alvar est le QG des locaux, avec des burgers, des buddhas bowls et des viandes délicieuses. 

→ Pour boire l’apéro : L’Abreuvoir est un bon spot, avec un intérieur déco et une terrasse sympa en plein centre.

→ Pour l’after ride : Le spa Pure Altitude du Parc Olympique de Méribel ! Je suis fan de cette marque de cosmétiques de montagne… Piscine, jaccuzzi, sauna, hammam, massages, un endroit de rêve pour se délasser après une grosse journée de bike !


UN GRAND MERCI à :

La station de Méribel (Marie & Eric), à la super team de bikepatrols (Adrien, Jérémy, Laurent), Olivier de Fast Riding People, à Marion la Gravity Girl locale, et un coucou à Greg et Sophie…

Photos : Merci à Jérémy et Adrien !


Publicités