[VTT] Rachel Atherton Championne du Monde, Emmeline Ragot 2nde !

Dave Macleod (c) UCI

Dave Macleod (c) UCIRachel Atherton complète son palmarès déjà bien fourni par une victoire aux Championnats du Monde de Pietermaritzburg. Elle a survolé la saison, elle a été, du début à la fin, intouchable, tellement au dessus du lot… Rachel Atherton a reçu un titre bien mérité. Sa victoire sur cette piste atypique de Pietermaritzburg confirme son talent hors normes en DH, mais aussi son physique d’acier. Car toutes les filles le savaient : cette piste est ultra exigeante physiquement, avec une grosse section de pédalage, qui peut « couper les pattes » et faire perdre en lucidité pour la partie basse du parcours, ponctuée de gros sauts.

C’est sans aucun doute ce qui a pénalisé Myriam Nicole « Pompon », pourtant habituée du top 5 en Coupe du Monde, et qui termine 11ème, tout comme les autres françaises, dont Morgane Charre, Championne du Monde en titre, mais bien trop épuisée en fin de course pour réitérer son exploit.

Emmeline Ragot// Dave Macleod (c) UCISeule française à tirer son épingle du jeu : Emmeline Ragot, à qui les Championnats du Monde ont toujours réussi, et qui s’offre une belle 2nde place malgré une petite erreur. Emmeline peut avoir le sourire : être 2nde ici, c’est prouver sa polyvalence, sa « caisse », sa technicité et son mental d’acier, joli !

Tracey Hannah// Dave Macleod (c) UCIA la 3ème place, on retrouve Tracey Hannah, pour qui le bronze doit avoir le goût de l’or. La petite australienne revenait tout juste d’une fracture de la clavicule (aux Crankworx des 2 Alpes, mi juillet), mais surtout d’une longue séries de blessures, depuis son crash à Val d’Isère l’an passé, qui lui avait valu des polytraumatismes dont un fémur cassé, suivi d’une longue série noire. Elle n’a jamais rien lâché, a bossé son physique, a gardé un mental d’acier, et elle peut en être fière. Revenir si fort après tout ça, ça mérite un grand bravo, Tracey !

Dave Macleod (c) UCI

A noter chez les juniors, la victoire de la jeune Thanée Seagrave, une petite britannique qui vit en France du côté d’Annecy, suivie de Danielle Beecroft et Tegan Molloy, deux australiennes.

Rank Name Nat. Age* Result PaR PcR
1 Rachel ATHERTON GBR 26 4:28.043 300 300
2 Emmeline RAGOT FRA 27 4:36.675 250 250
3 Tracey HANNAH AUS 25 4:40.438 200 200
4 Jill KINTNER USA 32 4:41.468 180 180
5 Caroline BUCHANAN AUS 23 4:41.655 160 160
6 Morgane CHARRE FRA 23 4:43.680 140 140
7 Emilie SIEGENTHALER SUI 27 4:46.312 130 130
8 Casey BROWN CAN 23 4:46.568 120 120
9 Floriane PUGIN FRA 24 4:48.812 110 110
10 Micayla GATTO CAN 25 4:48.949 100 100
11 Myriam NICOLE FRA 23 4:55.575 95 95
12 Fionn GRIFFITHS GBR 31 4:58.421 90 90
13 Lauren ROSSER CAN 20 5:06.078 85 85
14 Jana BARTOVA CZE 23 5:07.041 80 80
15 Alia MARCELLINI ITA 22 5:10.956 78 78
16 Zarja CERNILOGAR SLO 24 5:13.580 76 76
17 Manon CARPENTER GBR 20 5:17.151 74 74
Publicités