Du FWQ à l’Enduro : 3 questions à Laure Vailly

TripAutricheSlovaquieJ2©NilsLouna053

Laure Vailly a terminé 3ème du classement européen du Freeride World Qualifier Europe l’an dernier. C’est une skieuse joyeuse et motivée, toujours partante pour de nouvelles découvertes. Laure est aussi une membre active de la Bike Girl Team Annecy, avec qui elle roule beaucoup en VTT et notamment en enduro. Laure  Vailly rentre tout juste d’un trip en Norvège, où elle a également participé à un FWQ 4 étoiles. Alors que sa saison de freeride bat son plein, elle nous en dit davantage sur le Freeride World Qualifier et ce qui l’intéresse dans cette expérience.

TripAutricheSlovaquieJ2©NilsLouna024

Qu’est ce qui te plaît particulièrement sur le Freeride World Qualifier ?

J’aime beaucoup voyager, découvrir d’autres spots, le FWQ est donc un bon moyen pour bouger à droite et à gauche, skier de nouvelles faces et faire de jolies rencontres. L’an dernier, nous avons notamment profité d’une étape en Slovaquie pour faire un trip freerando dans les environs. Et cette année, nous sommes partis en Norvège, dans la région de Sogndal, pour une étape 4* et un ski trip sur place ! J’aime aussi beaucoup l’ambiance des compétitions, beaucoup de riders et de rideuses sont ainsi devenus des amis, et j’ai donc beaucoup de plaisir à les retrouver sur chaque étape. On part souvent à plusieurs sur les étapes, on échange beaucoup, c’est sympa ! Cela permet aussi de passer le temps à discuter quand on attend la fenêtre météo. On est concurrentes, mais on reste copines en dehors de ça.

Le niveau du FWQ monte de plus en plus, et c’est cool de voir ce que balancent les filles désormais. Pour ma part, après des conditions de neige difficiles en début de saison, je vais tout donner sur les contests qui arrivent pour terminer l’hiver sur un bon classement général. Le FWQ est une belle expérience, même si ça ne remplacera pas le freeride avec les potes ou pour faire des images. Ce sont deux choses différentes et complémentaires. Les filles, n’hésitez pas, lancez vous : plus il y aura d’inscrites, plus le FWQ ouvrira des places pour les femmes, et plus le sport progressera !

Quel est ton spot freeride préféré ? 

J’ai skié dans beaucoup d’endroits magnifiques, mais mon spot de coeur, c’est la Clusaz ! Je connais parfaitement les environs, ce n’est pas loin de chez moi, et y’a pas à dire, rider à la maison, c’est quand même bon ! Il y a vraiment de quoi faire dans les Aravis en hors piste et ski de rando !

Quand tu n’est pas sur les skis, tu aimes beaucoup rouler en VTT…

Oui, le vélo est un élément important de ma préparation physique pour le ski, mais c’est aussi un bon moyen de retrouver des sensations et de l’adrénaline durant l’été ! Si j’avais davantage une pratique DH/bikepark auparavant, je me tourne de plus en plus vers l’enduro, moins traumatisant pour le corps. Cela me permet aussi de faire de grandes sorties avec les filles de la Bike Girl Team Annecy, qui m’ont montré bon nombre de runs autour d’Annecy !

(c)Manumolle

Photos : SKI –> (c) Nils Louna // VTT –> (c) Manu Molle