J’ai testé mon nouveau Juliana Roubion C

Juliana roubion femme girl enduro

Je vous en avais déjà parlé ici, j’ai choisi de rouler cette année sur un Juliana Roubion C.

Choisir un vélo est un choix très personnel, qui doit correspondre à 100% à sa pratique, à son style de ride et à ses goûts en la matière.

Si j’ai choisi le Juliana Roubion C, c’est parce qu’il colle parfaitement à ce que j’attends d’un vélo d’enduro.

J’ai une pratique alpine du VTT, puisque je suis tout le temps en montagne : chemins piétons, trails au naturel, bref, je fais de « l’enduro-freeride », avec 80 % de descente et 20% de montée. Souvent, j’utilise les remontées mécaniques ou les navettes voiture pour me rendre au point de départ de mes itinéraires. La plupart du temps, ceux ci comptent tout de même plusieurs portions de pédalage : des traversées, des liaisons en montée, des coups de cul ici et là. Vous l’aurez compris, si je monte, c’est pour me gaver à la descente derrière :

Je voulais donc un vélo solide à la descente, mais léger et efficace en pédalage, pour ne pas (trop) en baver durant les portions de montée !

J’avais entendu beaucoup de bien du Roubion, et surtout de son jumeau, le Bronson, chez Santa Cruz. C’est en effet Santa Cruz qui fabrique Juliana, un gage de qualité et d’expérience, puisque la réputation de leurs vélos n’est plus à faire. Le Roubion est très largement inspiré du Bronson, dont il reprend la géométrie et bon nombre de composants. C’est une bonne nouvelle puisque le Bronson est parmi les meilleurs vélos d’enduro de sa génération !

Juliana considère que pour attaquer et envoyer, les filles demandent plus ou moins la même chose au vélo que les mecs, et n’a donc pas jugé utile d’adapter le cadre à la morphologie des femmes.

Personnellement, je ne peux que approuver ce choix, car dès les premiers runs, je me rends compte que le Roubion est une vraie petite bombe à la descente. Stable, il apporte beaucoup de sécurité dans les passages délicats et cassants. Cailloux, racines, drops, il encaisse bien le terrain et ses pièges, même à pleine vitesse. D’ailleurs, quand on accélère, il tient la cadence sans frémir, et la relance est juste super efficace ! Côté fourche (une Pike ♥) et amorto (Fox Float, voir les specs ici), ça encaisse bien, et franchement, on a presque l’impression d’avoir plus que 150 mm de débattement, c’est assez surprenant.

Personnellement, le cintre en 760 est pile ce qu’il me faut, c’est d’ailleurs ce que j’avais sur mon précédent vélo.


Ce Roubion offre suffisamment de confort, de stabilité et de potentiel pour engager, et difficile de trouver ses limites ! J’ai aussi beaucoup aimé le caractère vif et maniable du vélo, ça se faufile dans les épingles, dans les pif-paf, c’est précis et rapide. J’étais trop contente de le voir arriver avec des pneus Maxxis Minion, car c’est vraiment ceux que je préfère, leur adhérence est juste parfaite !

Juliana roubion enduro féminin vélo femme

Et la montée alors ? Franchement, un vélo de 12 kg, c’est du caviar, en montée comme dans les portions de portage. 11 vitesses, un mono plateau c’est parfait, mais par contre, je vais changer d’ici peu celui d’origine pour un 30, car 32 dents, c’est trop hard en montagne ! La selle spécifique femme est un plus non négligeable pour nos petites fesses.

Pour ces premiers tours de roue, j’avais choisi des itinéraires bien freerides, entre alpages, portions bien raides et épingles dans les bois, le tout saupoudré d’un petit poil de pédalage sur chemin bien étroit, et je suis définitivement in love de mon nouveau Roubion. Alors oui, il est cher, mais si vous l’entretenez bien, c’est un vélo qui pourra vous suivre de longues années, donc c’est un peu un investissement à long terme ;) ! 

Pour voir tous les équipements, les specs, le sizing et tutti quanti c’est ici. En France, Juliana Bicycles est distribué par RACE COMPAGNY.

 

LE JULIANA ROUBION EST PARFAIT POUR VOUS SI…

    • juliana roubion vélo enduro fémininVous faites plus d’1m52. En dessous, vous devrez opter pour un Furtado taille XS, un modèle un peu moins radical, mais très chouette pour une utilisation all mountain.

 

      • Vous ridez en montagne. Et même en bikepark de temps en temps ! Si vous faites quelques sorties en bikepark dans l’été, le Roubion peut parfaitement vous y accompagner ! J’ai aussi un vélo de DH, donc je préfère rouler avec lui sur les pistes  permanentes, mais le Roubion C peut convenir à pas mal de nanas qui ont un riding polyvalent enduro / bikepark.

 

    • Si vous avez toujours roulé avec un DH et que vous voulez élargir votre horizon. Si vous voulez sortir des bikeparks et découvrir de nouveaux itinéraires en montagne, le Roubion est parfait car il ne souffre pas trop de la comparaison avec un vélo de DH lambda, contrairement à pas mal d’autres enduro. Il rend le pédalage pas trop ardu, et une fois que vous vous serez familiarisées avec la selle téléscopique, le blocage de l’amorto et le maniement des vitesses, le pédalage technique, toute la montagne sera à portée de pédales (ou presque) !

 

Publicités