Quels sont les secrets de Rachel Atherton ?

rachel atherton vallnord

Alors que la dernière Coupe du Monde de DH à Vallnord clôt le classement 2016, Rachel Atherton entre véritablement dans la légende du VTT féminin, en remportant une 13ème victoire consécutive.. 

Notons que Tracey Hannah confirme son excellente saison en terminant 2nde, sur une piste poussiéreuse comme elle les aime, et empoche ainsi la troisième place du classement général 2016 juste derrière Manon Carpenter. Notre frenchie Myriam Nicole prouve une fois de plus qu’elle sait parfaitement gérer ses retours de blessure, puisqu’elle se classe 3ème (et gagne les qualifs la veille), de quoi lui gonfler le moral à bloc avant les Championnats du Monde de Val Di Sole le week end prochain !

Rachel Atherton loin devant

Rachel Atherton a fait le grand chelem. Pas une seule victoire ne lui a échappé. Elle a gagné toutes les étapes de la Coupe du Monde, régnant sans partage sur la DH féminine. Personne n’avait gagné la totalité des courses de la saison avant elle. Le pire, c’est que plus personne ne s’en étonne, c’est presque banal : « oh, c’est encore Rachel qui a gagné… ». Ce n’est plus une surprise, mais cela reste un exploit. Pensez : 13 victoires consécutives. En fait, cela fait près d’un an et demi que Rachel Atherton n’a pas connu de défaite (depuis Lourdes en Avril 2015, où elle avait été battue par Emeline Ragot). 

Mais comment fait elle pour voler au dessus des pistes, toujours plus vite et plus fort que ses concurrentes ? Rachel a un pilotage ultra solide et précis, et ce qui impressionne surtout, c’est qu’elle n’a jamais l’air de souffrir physiquement. Alors que l’on perçoit de temps à autre des baisses de régimes ici et là chez les autres pilotes, brefs petits moments de relâchement, Rachel Atherton paraît, quant à elle, toujours à 100%. Elle est aussi ultra régulière, les conditions semblent toutes lui convenir, boue ou poussière, longues sections de pédalage ou pente soutenue, peu importe, elle est la meilleure partout.

rachel atherton (c) sven marton

Rachel à Mt St Anne (c) Sven Martin

Quels sont ses secrets pour être si loin devant à chaque course ? Voici la question que se pose tout le monde, et en premier lieu ses concurrentes. Difficile de répondre. Technicienne hors pair, Rachel Atherton a un pilotage ultra efficace, d’excellents choix de lignes, audacieux et toujours payants. C’est aussi une vraie bosseuse, qui ne lésine pas sur l’entraînement et la prépa physique, se forgeant depuis plusieurs années une grosse condition physique, puissante et robuste.  Ajoutons à cela de l’engagement et un gros mental qui soutient parfaitement la pression (l’utilisant même pour se surbooster ), et voici le cocktail gagnant qui fait de Rachel la reine absolue de la DH. A 29 ans, elle ne semble pas encore prête à se faire rattraper par les plus jeunes, même si Manon Carpenter ou Tahnée Seagrave en rêvent sans doute. Solide, rarement blessée, Rachel Atherton a sans doute encore de belles années devant elle..

rachel atherton victoire