Making Of : Poudre d’Escampette aux Arcs !

(c) Antoine Bernays 3.jpg

Après avoir attaqué la saison de VTT au Pays Basque, nous avions envie d’une ambiance radicalement différente pour notre second épisode de Poudre d’Escampette.

Après avoir envisagé un temps l’Italie, nous avons dû l’écarter Lilou ayant un petit contentieux avec les secours locaux… Oups. Et puis d’un coup, l’idée nous a frappée : et si nous allions explorer les singles d’une station toute proche, comme Les Arcs ?  Si Lilou y a déjà travaillé et connaissait assez bien les singles plus ou moins balisés des environs, je n’y était allée qu’une seule fois.

Banco, nous voilà parties sur les Arcs…

P1650409.jpg

BIKEPARK & PLUS SI AFFINITES

Les Arcs possèdent un potentiel de fou pour le VTT avec un atout de taille : le funiculaire ! De quoi se faire de très très longs runs et de remonter facilement jusqu’à Arc 1600. Outre le bikepark qui s’étend en altitude (prolongé par l’excellente et technique « 8 » jusqu’à Bourg Saint Maurice) il existe aussi plusieurs itinéraires enduro balisés, dont de belles descentes en vallée.

Dré dans l’pentu devrait vous plaire : du sous bois, de la racine, des sections raides, quelques épingles et passages techniques, et une arrivée en vallée, avec un peu de pédalage le long de l’Isère pour ralier le funiculaire.

Dès notre arrivée, nous profitons à fond de ces descentes en vallée (pour ma part d’une façon un peu rock n’roll, mon frein avant ayant eu le bon goût de se mettre en grève). En milieu d’après midi, nous optons pour un rapide passage au shop Gravity Lab de Bourg Saint Maurice pour réparer ça : pile le temps de remonter pour profiter du sunset face au Mont Blanc ! En attendant que la lumière dore un peu les crêtes, on se gave de myrtilles et de framboises, pas question d’en laisser aux renards et marmottes !  

P1650365.JPG

LUCY

VALLANDRY

Pour le deuxième jour, on change de spot, direction Arc 1800 et Peisey Vallandry. Le paysage est différent mais carrément magique, avec l’Aiguille Grive et l’Aiguille Rousse à portée de main, face à l’impressionnante face nord de Bellecôte.

Plusieurs itinéraires de bikepark et d’enduro sillonnent les environs mais nous avons surtout ridé la fameuse Jackson, non balisée mais véritable secret de polichinelle dans le coin ! Un magnifique trail pentu et technique qui débouche non loin de la très typique Chapelle des Vernettes… Nous avons ensuite rallié Vallandry, mais il est possible de descendre jusqu’en vallée côté Peisey.

lilou et lucy vtt les arcs

chapelle vernette vtt les arcs

Magnifique aussi : le tour de l’Aiguille Rousse, depuis le sommet de Transarc (ou Arcabulle), un single qui serpente dans des paysages totalement fous, pour rejoindre une fois de plus la chapelle des Vernettes. A faire !

On s’amuse comme des petites folles sur nos vélos, ne voyant pas le temps passer. Il serait pourtant grand temps de s’occuper de l’intro. On aimerait avoir avec nous un personnage emblématique du coin. Nous n’avons pas besoin de réfléchir très longtemps pour qu’une évidence s’impose : Rancho bien sûr !

Enak Gavaggio est quand même le skieur iconique des Arcs, et ses excellents épisodes de Rancho nous font toujours marrer.

Ni une ni deux, on lui passe un petit coup de fil : il est en tournage à Tignes et un peu speed, mais il nous propose de le retrouver en fin d’après midi à Bourg. Charger les vélos façon pick up dans la Rancho restera un grand moment de rigolade !

rancho

rancho vtt.jpg

On essaie de proposer des épisodes un peu différents à chaque fois, alors on espère que celui ci vous plaira, et vous donnera envie d’aller mettre vos roues aux Arcs !

Merci à :

la station des Arcs pour l’accueil
à Antoine pour avoir supporté nos blagues pourries pendant deux jours
à Enak pour s’être gentiment prêté au jeu…
et bien sûr un grand MERCI à nos partenaires – Liv, Crosscall, Julbo et Racer –

 

 

Publicités