Un week end de bike en Andorre !

Il y a une dizaine de jours, avant de plonger dans la folie du Roc d’Azur, je suis partie avec mon chéri pour un week end (boueux) en amoureux, en Andorre, à Vallnord. Alors que nous adorons y rouler, cela faisait deux ans que nous n’y étions pas retournés, c’était donc l’occasion de se rattraper !

Petit pays montagneux coinçé entre la France et l’Espagne, l’Andorre est composée de deux vallées principales, sur lesquelles s’étendent les deux domaines skiables de Grandvalira (vallée dans laquelle on arrive depuis la France) et Vallnord (entre la Massana et la petite vallée d’Arcalis). C’est un pays de contraste entre la ville ultra urbanisée d’Andorre La Vieille et les adorables villages de montagne comme Pal.

Vallnord est une des seules stations des Pyrénées à ouvrir jusqu’au 15 octobre (le week end uniquement), et tôt au printemps. La station, qui accueille la Coupe du Monde depuis plusieurs années, est très impliquée dans le VTT, et soutenue dans ses projets par la marque locale, Commencal.  

Situé à un peu plus de deux heures de Toulouse, la Massana est le village principal du domaine de Vallnord, celui d’où part la télécabine. Les pistes de VTT s’étendent sur les hauteurs, entre les deux télésièges d’altitude (La Serra et Cubil) ainsi que sous le gros télécabine, pour rejoindre le village. Une journée pourrait presque suffire pour rouler la vingtaine de pistes bien shapées et entretenues, à condition de ne pas ramasser des cèpes en route.

Ceci dit, la météo leur a sans doute été propice car nous nous sommes fait littéralement doucher le samedi. Pluie, boue et brouillard, de quoi rendre les pistes un poil glissantes et nous rappeler, malgré les forêts bien vertes, que nous sommes pour de bon en automne. 

Le dimanche, le soleil était de retour, avec un terrain qui avait bien séché sur la partie haute, mais encore carrément gras sur le bas dans la Maxi Avalanche et la World Cup, aïe aïe aïe ! Juste de quoi se mettre quelques challenges en serrant les fesses ! 

VALLNORD BIKEPARK

Je n’avais pas roulé en Andorre depuis deux ans et j’étais ravie de constater que la station a encore fait des efforts. La piste Commencal, dont le premier tronçon concernait la partie basse (sous le télécabine), débute désormais au sommet de Cubil, le télésiège le plus haut. On conserve la recette gagnante :  du flow, rien que du flow.

Chacun sa ligne, si les énervés peuvent doubler les sauts, les novices ne se feront pas peur, car il y a aussi des trajectoires faites pour rouler pépère ! Sur le haut de Cubil, plusieurs variantes ont été créées, permettant de rouler au gré de ses envies. 

Pour le reste, on garde les valeurs sûres de Vallnord, que nous avons toujours autant de plaisir à retrouver :

  • sur la partie haute, un bel assortiment de bleues et de rouges faciles et roulantes pour s’amuser : gros coup de coeur pour la rouge de Cubil. Facile, mais super agréable, ponctuée de quelques petits sauts, la rouge de Cubil permet de tourner sur le même télésiège, en alternant alpages et forêt. 
  • la Cedric Gracia et la Project 1.0, deux belles noires techniques (mais pas très difficiles), avec des marches et des racines dans les bois de la Serra 
  • la Maxi Avalanche, qui part du sommet de Cubil et se poursuit en partie basse, plutôt tranquille au début avec quelques jolis passage dans les pins, et bien plus vénère sur le bas. Vous pouvez zapper la boucle de pédalage, si vous roulez avec un gros vélo, en empruntant un bout de la piste de Coupe du Monde 
  • la piste de Coupe du Monde avec du raide, de l’ornière, des cailloux et des racines, le tout ponctué de très gros sauts (avec échappatoire, ouf !), bref encore plus engagé que ce que la télé le laisse supposer… 
  • le Wood park, deux tronçons bardés de modules en bois en tout genre, passerelles, shores, gaps et autres réjouissances

Pour s’envoyer plus de 1100 m de dénivelé, il faut partir du sommet de Cubil, enchaîner le haut de MaxiAvalanche (ou Commencal) pour finir sur une des pistes du bas, à fond jusqu’au village ! Le kif absolu !


INFOS

Prix du forfait : 26 € // Pour voir le plan des pistes, cliquez ICI.

Hébergement : N’hésitez pas à réserver tôt, les hôtels sont assez bons marché à La Massana, Arinsal et autres villages alentours en basse saison, surtout à l’automne !  Monica Font, rideuse locale tient également une petite auberge sympa sur les hauteurs de la Massana. Consultez aussi les bons plans de Vallnord ici

Repas : Pour dîner, claquez vous une bonne viande grillée au Surf, à Arinsal (avec des nachos en apéro ! Attention, n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre, c’est super copieux). Cela fait aussi pub, pour enchaîner sur la soirée. Pour déjeuner, optez pour les restaurants d’altitude ou grignotez au Prat Gran, à La Massana, avec une terrasse qui donne sur un petit parc arboré.

En savoir plus : Le site web de Vallnord

Publicités