Outdoor Women : Julia, boss des Crankworx

JULIA CRANKWORX GIRL women.jpg

Outdoor Women est une série d’articles consacrée à ces filles qui travaillent, créent, entreprennent dans le domaine des sports outdoor. Des filles passionnées qui ne comptent ni leur temps ni leurs efforts, des filles aux parcours atypiques, inspirants, aux choix tranchés et vécus avec passion. 

Pour cette seconde Outdoor Women, je voulais vous présenter Julia Sauerbronn. Car derrière l’édition française des Crankworx, cet event de VTT mondialement connu, se cache… une fille !

Julia Sauerbronn est aux manettes des Crankworx depuis de nombreuses années. Des premières éditions aux 2 Alpes jusqu’à celles des Gets, Julia a suivi l’évolution de l’event.

Elle est désormais le nez dans le guidon pour préparer la prochaine édition des Crankworx dans quelques semaines (du 20 au 24 juin). 

Interview. 

Salut Julia, comment as tu commencé à travailler pour les Crankworx ?

La première édition européenne des Crankworx a eu lieu aux 2 Alpes, à une période où je travaillais au service animation et évènements de l’office du tourisme. Nous avons donc bossé sur la mise en place de l’event avec les canadiens de Crankworx.

J’ai passé de plus en plus de temps sur ce projet, puis quand les Crankworx ont été abandonnés par les 2 Alpes et repris par les Gets, j’ai suivi le mouvement. Je suis en freelance dans l’évènementiel, mais les Crankworx m’occupent une bonne partie de l’année. 

En quoi consiste ton travail ?

Je coordonne l’évènement de A à Z. Je fais le lien avec les canadiens de Crankworx et la station des Gets, je m’occupe de démarcher les partenaires et les exposants, la mise en place des compétitions et des animations, je coordonne la logistique et la mise en place sur le terrain (avant puis pendant l’event)… plus mille et une autres petites choses qui passent inaperçues mais qui sont nécessaires pour le bon déroulement de l’évènement.

Le travail commence très tôt en amont (recherche de partenaires, de prestataires etc), pour s’intensifier dans les semaines qui précèdent l’event pour que le site soit parfaitement prêt.

On doit être un peu partout tout le temps, tout en gardant la tête froide pour penser à tout ! Ca se joue un peu comme un concert, tout le monde doit savoir jouer parfaitement sa partition pour que l’événement se déroule sans accrocs.

JULIA CRANKWORX GIRL.jpg

Le VTT est un milieu assez masculin. A t’il été difficile pour toi de faire ta place ?

Comme j’ai travaillé sur les premières éditions via l’office du tourisme des 2 Alpes, j’avais déjà acquis pas mal de l’expérience quand le moment est venu de m’impliquer à 100% dans le projet. J’avais donc déjà fait un peu mes preuves : il n’était pas nécessaire de m’imposer ou de faire ma place. En tout cas, je n’ai jamais eu de remarques négatives ou de moments où je ne me serais pas sentie prise au sérieux. 

Es tu aussi passionnée de VTT ?

Je pratique bien sûr, mais pas assez à mon goût car le temps me manque. J’aime avant tout être en montagne, passer du temps dans des endroits sauvages..  J’adore la rando, avec mon chien, la chasse et le snowboard durant l’hiver ! 


2crankworx fille girl.jpg

Les Crankworx c’est du 20 au 24 Juin aux Gets ! 

Toutes les infos et le programme des compétitions ICI.

Ne manquez pas la Crankette, la version girlie de l’event par les copines des Bikettes, le samedi 23 juin 2018.

Au menu, une journée VIP avec :

  • 50% de réduction sur le forfait journée Bike Park Les Gets
  • Accès en zone VIP après le ride (2 tickets boissons inclus)
  • Tarif préférentiel pour l’hébergement une nuit
  • Un t-shirt Crankworx offert
  • Et bien sûr, du ride entre nanas, quelque soit votre niveau !

Infos et inscriptions auprès des Bikettes : bikegirlteam@gmail.com


Images de Tracey Hannah durant la DH des Crankworx :  (c) CRANKWORX