Zona Zero, le paradis du VTT et ses bons plans


Depuis le temps que j’entendais parler de la Zona Zero, paradis VTT enduro par excellence dans les Pyrénées, j’ai sauté sur l’occasion d’une semaine de beau temps fin octobre pour aller y faire un tour. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçue du voyage !

Alors si vous aussi vous envisagez d’emmener votre vélo faire un tour sur la Zona Zero, voici quelques infos utiles. 

ZONA ZERO : L’ENDURO VTT BALISE ET GRATUIT

A 30 minutes de la frontière française, Ainsa, le camp de base de la Zona Zero, est un charmant village espagnol coincé entre les crêtes des Pyrénées et le lac Embalse de Mediano. Il y a déjà plus d’une dizaine d’années, une association de locaux s’est mise à nettoyer et baliser la multitude de chemins qui sillonnaient leurs montagnes. Convaincus du potentiel VTT énorme de la région, ils ont peu à peu créé un véritable réseau de sentiers cartographiés, balisés et entretenus.

Désormais, ce sont plusieurs centaines de kilomètres de singles qui sont ainsi mis à la disposition des visiteurs, et ce, gratuitement !

Grâce aux bénévoles de l’association, aux commerçants locaux et un fond de développement européen, l’accès aux itinéraires est en libre accès, et le téléchargement de l’application GPS avec tous les tracés est gratuit. Incroyable mais vrai ! 

Il existe plus d’une cinquantaines de « Rutas », itinéraires, dans toute la région. C’est énorme, donc autant vous dire qu’en 4 jours nous n’avons eu qu’un petit avant goût de l’immense potentiel de l’endroit. Vous pouvez donc envisager un long séjour dans le coin sans risquer de faire deux fois les mêmes runs ! 

QUELLE EST LA MEILLEURE SAISON ?

On sent vraiment l’influence du climat méditerranéen à Ainsa : il peut faire très chaud en plein été. Privilégiez donc le printemps et l’automne. Fin octobre, on avait encore du 25° durant la journée ! L’hiver, la neige est rare aux abords direct d’Ainsa, ce qui en fait donc une destination idéale pour un week end au soleil en plein milieu de l’hiver. En plus, la majorité de la végétation est persistante : les pins et chênes verts conservent aiguilles et feuilles toute l’année, ce qui donne une sensation d’endless summer bien agréable !

ZONA ZERO : PAR QUOI COMMENCER ? 

Devant l’étendue des possibilités et le peu de temps sur place (4 petits jours), j’avoue avoir été assez indécise au début, incapable de choisir par quoi commencer. C’est là où la magie d’Instagram a opéré : suite à une story vous demandant quels étaient les meilleurs tracés, vous avez été hyper nombreux/ses à m’écrire et me livrer vos bons plans, mille mercis ! On a suivi vos conseils, sans perdre de temps à chercher, bref, le top !

Pour bien vous familiariser avec la Zona Zero, faites en arrivant un petit tour à l’Office du Tourisme d’Ainsa : le premier étage est consacré au VTT, et vous y trouverez les plans des différents itinéraires et vous pourrez ainsi avoir une meilleure vue d’ensemble. Si vous logez dans un établissement partenaire de la Zona (on y reviendra plus loin), ils vous remettront un dépliant avec une sélection d’itinéraires, une vingtaine, ce qui est parfait pour commencer. 

Pour chaque, outre le tracé de l’itinéraire, vous avez son profil, proposé comme ceci. Les couleurs correspondent aux difficultés. Sachez qu’une montée verte se fait sur route, bleue sur chemin 4×4 ou chemin facile, rouge sur single soutenu, etc..

3 VALEURS SURES DE LA ZONA ZERO

Si, comme nous, l’étendue du choix vous fait tourner la tête, voici trois valeur sûres, histoire de vous mettre direct dans l’ambiance sans trop chercher. Vous serez ensuite familiarisé(e) à la zone et au maniement de l’App Z Trails et vous pourrez sélectionner aisément les itinéraires que vous souhaitez enchaîner ensuite. 

ZZ -007 BAJO PEÑAS : MA FAVORITE

Les paysages sont magiques, entre terres grises, pins, hameaux authentiques. Les singles sont roulants, tantôt rapides, parfois un peu plus techniques mais toujours pleins de flow. 55% des montées du parcours passent par des singles, ce qui les rend hyper ludiques et agréables (surtout en électrique !). On a adoré !

ZZ-010 LA COASTA DOBLE : POUR LA QUALITE DE LA DESCENTE 

Soyons clairs, ici les montées ne sont pas ludiques du tout ! La première se fait sur chemin 4×4 parmi plein de pavés, et la seconde sur la route. Mais le but ici, c’est plutôt d’aller chercher deux excellentes descentes. Que ce soit la première, sur des dalles en terrain découvert puis en forêt, ou la seconde, quasi entièrement en sous bois, elles sont généralissimes ! C’est orienté nord, on a donc un terrain plus « forestier » que méditerranéen ! C’est plus souvent gras qu’ailleurs, il y a des passages un peu plus techniques, mais cela reste bien roulant et fun. 

ZZ-006 TRILOGÍA DE SAN VICENTE V2.0 : LA GRANDE CLASSIQUE

Itinéraire classique de la Zona Zero, la Trilogie de San Vicente offre une vue magnifique sur la Peña Montañesa et des chemins variés, avec plusieurs belles descentes. La boucle proposée permet vraiment d’alterner les types de terrains, les montées et les descentes, ce qui est vraiment hyper agréable. Faites un petit détour pour vous balader rapido dans le village typique de San Vicente !

ZONA ZERO : LES BONS PLANS 

Prenez le temps de vous balader dans les ruelles typiques de la vieille ville d’Ainsa. Si le centre ville « moderne », en bas, est hideux, le village fortifié est un des plus beaux de la région, avec sa citadelle et sa Plaza Mayor. Afin de soutenir l’association et de leur permettre de continuer à proposer tout ceci gratuitement, jouez le jeu en privilégiant les hébergeurs partenaires !

INFOS & TRACES
Toutes les infos utiles et le téléchargement de l’app GPS est ici, sur le site officiel : zonazeropirineos.com

HOTEL SANCHEZ
Nous avons dormi à l’hôtel Sanchéz, en plein centre d’Ainsa. L’hôtel est clean, les petits dejs gourmands, il y a un local à vélos et un parking. Nous y avons aussi mangé car le restaurant propose une cuisine soignée et succulente à seulement 17,50€ le repas complet (entrée, plat, dessert, verre de vin, eau). Top rapport qualité prix !

LA CARRASCA TAPAS
On prend évidemment l’apéro sur la Plaza Mayor, à Ainsa ! Pour les tapas, le top est la Carrasca, mais attention, c’est fermé en hors saison. 

LA CASA FALCETO
A l’occasion d’un tour en vélo non loin du lac, arrêtez vous pour déjeuner à la Casa Falceto, un restaurant hyper fin et pas trop cher (22€ le menu complet avec eau et vin), caché au fond du village de Coscojuela del Sobrarbe, avec vue sur le lac depuis le jardin. 

Pour les fins gourmets, il paraît que le restaurant « gastronomique » d’Ainsa, le Callizo, est une tuerie, avec un concept assez unique. Il était fermé lors de notre venue, donc si vous le testez, dites moi ce que vous en pensez ;)

AUX ENVIRONS D’AINSA

Nous avions opté pour un rythme  » vacances » : on roulait jusqu’à 14h30 environ, puis on déjeunait avant d’aller se balader aux environs. La région est très belle et ce serait dommage de se cantonner à Ainsa.

Si vous avez un peu de temps, faites un tour en Sierra de Guara, spot incontournable de canyoning, ainsi qu’à Alquezar, magnifique ville fortifiée, ou remontez dans les montagnes pour voir les paysages magiques du parc national d’Ordesa, avec un petit air de Yosemite…


Et toi, qu’en penses tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s