Derniers runs avant l’hiver : 2 jours en Andorre

lucy la massana vallnord bikepark
Alors que le Roc d’Azur bat son plein à Fréjus, j’ai choisi l’option « école buissonière » et mis le cap sur l’Andorre. C’est d’ailleurs le week end de fermeture du bikepark à Vallnord, une bonne occasion d’enchaîner les runs avant que la poudreuse ne remplace la poussière…

Vallnord est une des seules stations à ouvrir si tard en octobre (le week end uniquement), et aussi tôt en juin (vers le 5/6). Cela fait donc 4 mois que la station est ouverte et accueille un paquet de monde, et pourtant, même en toute fin de saison, les pistes sont nickels. Nous qui sommes habitués aux grandes stations françaises et leurs fameuses vagues de freinage, ça nous saute aux yeux dès les premiers runs : ici tout est lisse, ou presque ! Le bikepark s’étend sur les hauteurs de la Massana, et trois remontées tournent non stop : le gros télécabine qui monte depuis le village de la Massana, et deux télésièges en altitude, La Serra et Cubil. 

bikepark vallnord la massana

Si vous ne ramassez pas des cèpes en route, vous avez le temps de faire toutes les pistes en une seule journée. Pourtant, en deux jours sur place, on ne s’est pas ennuyés, et au contraire, on aurait bien prolongé ! Certaines pistes sont tellement cool qu’on pourrait tourner dessus non stop. Nous roulons chaque année en Andorre, alors forcément, nous étions particulièrement curieux des nouveautés : la piste des Championnats du Monde et la piste Commencal, dont nous avions entendu beaucoup de bien. Faut avouer que du Commencal, ici on en mange un peu à tous les repas : un pro shop à l’arrivée de la télécabine, un autre à Erts, un resto/bar à l’arrivée des pistes à la Massana etc… Ca a dû nous tourner un peu la tête parce qu’on est carrément repartis avec une draisienne fluo pour notre petite fille de 14 mois !

commencal la caubella la massana

Bref, cette année, Commencal s’est encore plus impliqué dans le bikepark de Vallnord en finançant une nouvelle piste bleue éponyme qui redescend au village. C’est près de 600 m de dénivelé que l’on s’avale, sur un rythme effréné mais super fluide. L’atout n°1 de la Commencal, c’est son flow, les shapers ont vraiment bien bossé. Elle a aussi été conçue pour que chacun roule à sa façon : pépère, ou en doublant chacun des sauts. Elle rejoint ensuite sur sa partie basse la Route 66, l’excellente piste rouge qui serpente sous la télécabine. Ces deux là, on les ferait toute la journée sans se lasser. Voilà, oubliez moi ici, je crois que je vais attendre la neige dans ces sous bois.

L’autre nouveauté de Vallnord, c’est la piste des Championnats du Monde qui ont eu lieu le mois dernier. Elle est parallèle à l’autre noire (le tracé de la Maxiavalanche). Tout en sous bois, elle est peu caillouteuse, plutôt en terre et en racines, bien marquée encore par le passage des pilotes. Sa principale difficulté est une portion super raide, à négocier sans trop réfléchir ! Ses gros sauts sont fermés au grand public (personnellement, ça ne me dérange pas !), ainsi que sa toute dernière partie, qui passe dans des propriétés privées et qui est donc ouverte uniquement pour les compétitions. 

Voilà pour les pistes du bas, passons au domaine d’altitude. Le premier télésiège, la Serra, dessert notamment le Wood Park, une piste bardée de modules bois et de passerelles, et la Cedric Gracia. Cette dernière est une noire de fillette pas très difficile, mais avec quelques marches et des racines parfois traîtres ! Si vous aimez le technique, la Project 1.0 est aussi une variante intéressante. La Serra donne aussi accès à bon nombre de pistes vertes et bleues super faciles et roulantes, parfaites pour les kids et les novices – on a bien aimé Corpalanca, celle qui rejoint le télésiège de Cubil.lucy vallnord Cubil, justement (le télésiège du fond), propose des options intéressantes, en alpage puis en forêt. Facile, mais super agréable, ponctuée de quelques petits sauts, la rouge de Cubil permet de tourner sur le même télésiège, tandis que la Maxiavalanche rejoint le sommet de l’autre remontée, la Serra, avec plusieurs jolis passages techniques dans les dalles et les racines. 

Pour s’envoyer plus de 1000 m de dénivelé, il faut partir du sommet de Cubil, enchaîner le haut de MaxiAvalanche, puis Skippy Track, pour finir sur une des trois pistes du bas, à fond les manettes jusqu’au village ! 

andorraCe week end, c’était aussi l’ouverture du Shopping festival, et comme il paraît que l’Andorre est la foire aux bonnes affaires, on est allés faire un tour en ville, à Andorra La Vella.

Contraste saisissant avec la journée de bike, les rues et les magasins grouillent de monde, les shops sont même ouverts jusqu’à minuit ! Pour les fringues, Andorre n’est plus aussi bon marché qu’auparavant, mais les prix des cosmétiques et du parfum restent intéressants (tout comme ceux de l’alcool et du tabac). On remonte finalement à Arinsal (juste au dessus de la Massana) pour dîner : 22h, pile à l’heure espagnole ! Il ne nous reste plus qu’à savourer une viande grillée à la cheminée comme les Andorrans savent si bien les faire et … au dodo ! 

Vallnord, c’est fini pour cette année, rendez vous en juin 2016. Bookez déjà votre trip, ça vaut vraiment le coup !

Merci à Vallnord et Albert Elias de l’Agence Shixing pour leur accueil. 

INFOS

Prix du forfait : 25 € // Pour voir le plan des pistes, cliquez ICI.

Hébergement : Consultez les bons plans de Vallnord ici

Repas : Pour dîner, claquez vous une bonne viande grillée au Surf, à Arinsal. Cela fait aussi pub, pour enchaîner sur la soirée. Pour déjeuner, optez pour les restaurants d’altitude ou grignotez au Prat Gran, à La Massana, avec une terrasse qui donne sur un petit parc arboré.

En savoir plus :  Ma page bikepark // Le site web de Vallnord