Comment continuer à progresser en VTT ?

Rouler avec les potes, se faire plaisir et s’amuser, c’est bien là le coeur de notre pratique VTT ( à moins que vous soyez engagée dans une véritable saison de compétition).

Mais malgré cela, on a toutes envie de continuer à progresser, par pur amour du challenge, mais aussi pour accéder à de nouveaux itinéraires, sauter plus gros, passer plus vite dans les passages techniques…

Bref, quelques soient vos objectifs, il peut vous arriver de vous retrouver un peu bloquée, sans vraiment savoir où donner de la tête pour passer à l’étape supérieure.

Alors comment parvenir à améliorer son pilotage en VTT ? Comment booster sa progression en enduro ou en DH ?

Avec l’aide de Sabrina Jonnier, ex- descendeuse (triple championne du monde !) et désormais coach et prof de yoga, nous avons listé quelques conseils pour vous accompagner dans cette démarche de progression. 

progresser vtt conseils.jpg

Sabrina (c) Droz Photo – LIV CYCLING

> On joue la carte de la polyvalence VTT

Pour continuer à progresser en VTT, il est indispensable de diversifier sa pratique, pour sortir de sa zone de confort et rencontrer des challenges différents. Cela vous rendra vraiment plus à l’aise sur le vélo ! 

Les différentes disciplines (enduro, crosscountry, DH, bmx, trial) sont hyper complémentaires : switchez de temps à autre pour travailler tel ou tel aspect (l’engagement en DH, les sauts en bmx, ou l’aspect technique et endurance en enduro).

Plus vous serez polyvalente, plus vous serez à l’aise sur votre vélo !

Roulez dans toutes les conditions ! La boue, les feuilles humides, la terre sablonneuse, ultra sèche : chaque terrain se roule différemment et vous fait progresser…

N’hésitez pas à vous challenger dans des conditions dantesques, ou sur des terrains totalement nouveaux pour vous. Après avoir relevé ces nouveaux défis, vous vous sentirez beaucoup en confiance !

COMMENT progresser en vtt

Coaching de Sabrina (c) Droz Photo – LIV CYCLING

> On se remet en situation d’apprentissage sur le VTT

C’est peut être ce qui est le plus difficile, car quand on commence à bien rouler, on a du mal à accepter de rouler moins vite pour travailler des items techniques. C’est pourtant la clé pour affiner et enrichir sa technique de pilotage.

Quelques exercices :

  • Faire déraper le vélo de façon de plus en plus marquée pour se désensibiliser (sur un terrain safe!). Hyper utile pour apprendre à faire partir l’arrière dans les épingles ! 
  • Faire un slalom avec des plots de plus en plus resserrés pour sentir l’appui du pied extérieur et le déhanchement du corps vers l’extérieur. 
  • Rouler pédales inversées. Quand vous êtes debout sur vos pédales, vous mettez d’instinct un de vos pieds en avant, toujours le même. Entraînez vous à rouler avec le « mauvais pied » devant. Ca a l’air simple mais cela vous challengera vraiment ! 
  • En bikepark, rouler sans pédaler. Idéal pour travailler l’anticipation et la mobilité sur le vélo pour absorber, relancer… 
  • Prendre de l’angle sur un terrain facilitant. Dans l’herbe, sur une pente douce, entraînez vous à incliner votre vélo au maximum en courbe. 
  • Faire des bunny ups, ou s’entraîner à monter une marche (de plus en plus grosse !). Travaillez le mouvement de vague sur les sauts : amenez la poitrine vers le guidon dans l’élan, puis en haut de la montée, on se détend sur le vélo comme un crapaud !

    comment progresser pilotage vtt.jpg

    Sabrina en mode démo ! (c) Droz Photo – LIV CYCLING

> On travaille l’engagement

L’engagement est une notion centrale en VTT et bonne nouvelle, c’est comme le reste, ça se travaille !

Pour en savoir plus sur la question  et sortir chaque jour un peu de sa zone de confort, lisez l’article qui y est consacré ici. 

> On renforce sa condition physique

Même si faire du VTT permet de travailler son physique, il est conseillé de compléter sa pratique par de la préparation physique pure.

Sabrina insiste sur le gainage, hyper important pour éviter les blessures, d’éventuelles douleurs, s’assurer une meilleure position sur le vélo, et bien entendu d’être plus puissante et efficace dans son pilotage. C’est la base de tout ! Plus vous serez solide et prête physiquement, plus vous progresserez.

Sabrina conseille également de pratiquer du yoga pour athlètes. C’est une pratique complète, axée sur la pratique sportive : des étirements pour moins fatiguer le corps et éviter de se blesser, du travail de respiration pour savoir mieux respirer durant l’effort et bien sûr un mental plus fort et apaisé…

Ajoutez à cela du travail d’endurance (de la longue distance, en cross ou sur route), de l’intensité pour lever le cardio, et vous serez une vraie machine ! 

progression vtt.jpg

Sabrina, yoga pour athlètes (c) Droz Photo – LIV CYCLING

> On hésite pas à prendre des cours

Pour aller plus loin et travailler sur des objectifs personnalisés, quelques heures de travail de pilotage avec un(e) moniteur(trice) peuvent être vraiment bénéfique.

Le but ? identifier vos lacunes et déterminer des exercices personnalisés pour les corriger. Cela crée bien souvent un déclic qui permet de passer un palier de progression. 

Profitez de ces moments de coaching pour sortir de votre zone de confort, oser passer de nouvelles difficultés : en groupe c’est encore mieux, l’émulation aide à la progression ! 

Selon l’endroit où vous vous trouvez, n’hésitez pas à faire appel à ces monitrices, passionnées, fun et motivantes !

Sur la région PACA : Sabrina Jonnier (stages et cours + yoga)

Sur Serre Chevalier : Lilou, ma team mate de Poudre d’Escampette ! 

Sur Annecy et Morzine :  Déborah Motsch (cours et stages girlie !)

Sur la Belgique et le nord : Alexandra Marchal (cours et stages girlie !)

PROGRESSION VTT STAGE FILLES.jpg

Sabrina et son team de filles ! (c) Droz Photo – LIV CYCLING