Le sport pour s’épanouir, jamais pour maigrir !

sport-pas-pour-maigrir.jpg

Aujourd’hui, c’est un petit coup de gueule que j’avais envie de pousser… Ces derniers temps, j’ai été sidérée par le nombre d’influenceuses, de marques et d’entités « sportives » qui ont surfé sur la rengaine :  » Trop d’excès au réveillon,  faites du sport pour compenser »  et  » Bonne résolution : vous mettre au sport et vous y tenir » .

J’ai été surtout agacée de constater que cela venait de filles et de marques qui disent soutenir le sport féminin.

Quand est ce que l’on va arrêter de limiter le sport (surtout pour les femmes) à un moyen de maigrir ? Quand va t’on arrêter de culpabiliser les filles parce qu’elles ont mangé deux fois du foie gras en 15 jours ? 

Au moment des bonnes résolutions et juste avant l’été, les médias ressortent la même histoire : « mettez vous ENFIN au sport cette année » … « attention, l’heure du bikini a sonné, il faudrait vous bouger si vous voulez être sexy sur la plage ».  STOP !! Qui a envie de se mettre au sport dans ces conditions ? En plaçant le sport en réponse à une culpabilité, à un idéal imposé par la société on en fait une contrainte, et non un plaisir.

Ah et puis on ne vous a pas dit ? Faites du sport, mais arrêtez vous avant d’être trop musclée. Eh oui, une fois de plus, si l’on valorise l’image de la femme sportive, il faut qu’elle reste « fine ». Contradiction absolue. 

Prenez Serena Williams, qui confiait il y a peu dans une interview que « C’a a été très dur pour moi. Les gens disaient que j’étais transsexuel, juste à cause de l’aspect de mes bras ou parce que je suis musclée. Je ne serai jamais une taille 36 ! Je suis comme ça, et c’est mon arme et ma force. »

Et ceux qui la critiquaient n’étaient pas seulement des mecs, mais aussi des filles : laquelle d’entre vous n’a jamais regardé une fille très musclée en apportant un jugement à son apparence ?

Je suis la première à avoir souvent regardé mes épaules très carrées dans la glace en me disant que je ne me trouvais pas très féminine, ou à avoir amèrement regretté d’avoir un tour de cuisse supérieur à celui de mon mec.

Et puis, au fil des années, j’ai accepté que tout cela racontait une histoire : mes sessions de snowboard tout l’hiver, les grandes descentes en vélo l’été… Derrière chacun de ces muscles un peu saillants, il y a des moments exceptionnels, des journées où l’on se sent vivante, épanouie, où l’on a repoussé ses limites et dont on est sortie grandie. Des instants que seul le sport peut nous apporter. 

C’est ça qui doit donner envie aux filles de s’y mettre, et non la perspective d’un bikini taille 36.

sport-girls.jpg

 

Il est de notre devoir à toutes (et tous !) de transmettre les bons messages à nos copines, nos réseaux, notre entourage (et plus encore, nos enfants) :

Le sport est avant tout un moyen de s’épanouir, de se dépasser, de se sentir bien dans son corps.

Un moyen de se révéler, de booster sa confiance en soi, de se faire de nouveaux amis, de renforcer les liens avec ceux qui partagent les mêmes passions, de vibrer au quotidien, de transformer chaque week end en souvenir inoubliable. 

Faites le sport que vous aimez, au rythme qui vous convient, mais toujours pour de bonnes raisons, jamais pour d’idiotes résolutions.